Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Sorties

AU TNB : UNE DISPUTE ATTENDRISSANTE

Ecrit par Edwin Le Rouzic
test2

Alors que le nombre de familles concerné par le divorce augmente depuis vingt ans en France, Mohamed El Khatib, metteur en scène associé au Théâtre national de Bretagne, a parcouru les routes de France à la rencontre d’enfants voulant partager cette épreuve dans un spectacle. Résultat : un mélange détonnant teinté de sérieux, tendresse et dynamisme dans la salle Serreau, au Théâtre national de Bretagne, depuis maintenant une semaine. 

De la sincérité

Sur scène, ce soir-là, c’est un drôle de plateau, empli de Legos, de Playmobils et d’enfants de divorcés venus de divers horizons et d’histoires variées. Sur scène, Mohamed El Khatib, le metteur en scène, a jugé bon de rassembler ces gamins entre huit et neuf ans… tous soucieux de porter leur parole. Les enfants ne sont pas professionnels, ce qui rend leurs mots, leur parole, encore plus sincère. Pendant une heure, ils évoluent dans un décor enfantin pour construire et déconstruire à leur guise des Légos comme pour symboliser la fragilité du couple, la famille recomposée, les avantages, les inconvénients, les émotions de chacun et les disputes précédant l’annonce. 

Dans cette immersion dans le monde de la séparation, beaucoup d’émotions se croisent et s’entremêlent. Les témoignages tous uniques et différents sont déclamés sur scène ou encore diffusés par vidéo (car les enfants ne peuvent pas tous jouer les mêmes soirs). Ils ne sont jamais accusateurs mais invitent à réfléchir sur les fractures et les non-dits sans filet. Heureusement, parfois, il y a des interludes (jeux d’enfants et musique) pour donner de la légèreté sur un sujet au final lourd et délicat. Dans cet ensemble “chorégraphié”, le public est touché, attendri par tant de simplicité et de justesse. Mission assurément réussie pour le metteur en scène qui visait à questionner le public en laissant s’exprimer les mots et les maux des enfants. Pour en savoir plus sur ce spectacle. 

A propos de l'auteur

Edwin Le Rouzic

Laisser un commentaire