CECI EST UN TEST 1
Actualités

UNE PHOTO POUR FAIRE ENRAGER LES RENNAIS, QUOIQUE…

test2

Saint-Malo, ce lundi 11 juillet 2022, à Rochebonne, en plein milieu d’après-midi, le bar de Denise (80 printemps) ne désemplit pas. En face de son établissement, la plage est noire d’estivants qui, à défaut d’avoir le teint hâlé, ont le bronzage Marcel et le ventre rougi par les rayons du soleil. Pas de place sur le sable… mais qu’importe l’eau à 19 degrés permet de rafraîchir l’air ambiant (29° au compteur). Elle est un bain de jouvence pour ces touristes parisiens, allemands, néerlandais. « Ils sont enfin arrivés depuis ce week-end, » explique la gérante d’un estaminet. 

Soyons bons joueurs et réjouissons-nous pour ces juilletistes ! Mais qu’ils sachent qu’à Rennes, on n’en a cure de leurs bains de mer, de leur partie de volley et de pétanques (surtout cela d’ailleurs). Dans la capitale bretonne, on en profite. Car oui, le mois de juillet est agréable. Il n’y a plus d’étudiants à hurler dans les oreilles, plus de vieux à pester contre le tapage sonore, plus de voisins à démarrer sa grosse berline, plus d’ivrognes place Sainte-Anne (un peu moins en tout cas !), plus de bouchons sur la rocade…

Bref, c’est le paradis pour profiter des terrasses tranquillement,  aller au restaurant sans réservation, se rendre au cinéma sans faire la queue, se promener dans le centre-ville paisiblement, apprécier les projections monumentales, découvrir les guinguettes et faire du bateau sur la Vilaine. Rennes en juillet, c’est la vie retrouvée, le boulot sans le chef braillard, les soirées festives et la découverte d’une ville autrement. Puisque on vous le dit !

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire