7.1 C
Rennes
dimanche 25 février 2024
AccueilActualitésUNE BELLE RENCONTRE DE FOOT

UNE BELLE RENCONTRE DE FOOT

Face aux Rennais, la marche était haute pour les Sochaliens, lors de ces huitièmes de finale de la coupe de France, au stade Bonnal ! Ce 6 février, les lionceaux n’ont rien pu faire devant les Rouge et Noir qui se sont imposés avec talent et élégance dans une ambiance festive, sur le score de 6 à 1. C’était assurément une belle rencontre de foot. 

En première période, le coup d’envoi a été donné par une figure emblématique de Sochaux, Bernard Genghini (ancien international français). Trois minutes plus tard, Rennes devait faire face à un contretemps fâcheux avec la sortie sur blessure de son milieu Enzo Le Fée (claquage à la cuisse). Cet incident malheureux a contraint le joueur à quitter le terrain sur civière (remplacé par Baptiste Santamaria).

Dès les premières minutes, le Stade rennais décrochait un coup franc à la 6e minute, mais la tentative de Bourigeaud était repoussée par la défense de Sochaux. La domination rennaise était assurément certaine. Elle se concrétisait à la 8e minute, avec une belle combinaison entre Gouiri et Truffert, stoppée par une intervention solide de Fontaine. Il fallait alors un excellent Patouillet pour livrer un arrêt remarquable devant Kalimuendo, après une passe décisive de Gouiri (19e)

À la 22e minute, Amine Gouiri inscrivait un but magnifique d’une frappe enroulée qui nettoyait la lucarne gauche de Patouillet. Devant la vitesse des Rennais, Sochaux tentait de se réveiller et d’inverser la tendance. Mais son sursaut était de courte durée. À la 29e minute, Salah exploitait un ballon perdu par Koffi sur la ligne médiane. Il servait Truffert qui lui redonnait le cuir pour le deuxième but.

Des vagues rennaises

Menés 2 à 0, les Lionceaux peinaient à se créer des occasions significatives face à une équipe de Rennes en plein contrôle et très dangereuse sur ses attaques. La domination rennaise se concrétisait d’ailleurs par un troisième but. Suite à une perte de balle dans l’axe par les Sochaliens, Kalimuendo recevait un centre de Truffert et s’en allait vers une nouvelle réalisation. Cela ressemblait à une déroute sochalienne. 

Peu après, à la 41e minute, Truffert continuait à faire des ravages sur le flanc gauche. Son apport offensif était déterminant. À la 42e minute, Kalimuendo, encore lui, portait le score à 4-0. À la manière de Mbappé, il prenait à contre-pied le pauvre Patouillet. Sochaux était en train de couler, incapable de repousser les vagues rennaises. « Cela fait toujours du bien de marquer », expliquait Amine Gouiri à la mi-temps. « Nous sommes restés sérieux et disciplinés. » 

Juste après le retour des vestiaires, le même Gouiri s’offrait un doublé. Il reprenait une frappe puissante de Ludovic Blas (49e minute) et crucifiait le gardien adverse. À la 65e minute, les Sochaliens réussissaient à sauver l’honneur grâce à Malcolm Viltard sur un penalty accordé bien généreusement par l’arbitre. Enfin, à la 82e minute, le capitaine de Rennes, Benjamin Bourigeaud inscrivait le sixième but rennais, après une série de dribbles impressionnants de Désiré Doué.

« La Coupe de France est difficile », indiquait Benjamin Bourigeaud sur Bein Sports, en fin de rencontre. « Ce sont parfois des matchs pièges. Ce soir on a été sérieux pour se qualifier. Je regrette cependant le penalty encaissé, parce qu’on avait à cœur de faire un clean sheet. Car peu importe la compétition, on se doit de donner le maximum à chaque rencontre. On sait d’où l’on vient, on sait comment on a inversé la tendance et maintenant il ne s’agit pas se relâcher. On est très content d’être au prochain tour. »

Réaction de Julien Stéphan (Bein sports) : c’est un match très sérieux de notre part, on l’a pris par le bon bout. La première période fut complètement maîtrisée sur le les transitions et la possession. Il ne fallait pas laisser d’espoirs à Sochaux. Je veux d’ailleurs les féliciter pour leur parcours et également pour l’ambiance. C’est un club qui mérite de beaux résultats. On est désormais à deux duels de la finale, cela donne de l’appétit. Mais avant le quart de finale, il y aura le championnat et la Coupe d’Europe. Je suis déçu pour la blessure d’Enzo Le Fée, c’est une mauvaise nouvelle pour nous, on va devoir trouver des solutions.

Huitième finale de la Coupe de France. FC Sochaux-Montbéliard/Stade Rennais F. C. : 1-6. Mardi 6 février 2024 – 20 h 45. Stade Auguste-Bonal. Buts : FCSM : Malcolm Viltard (64e sp). SRFC : Amine Gouiri (24e, 47e), Ibrahim Salah (29e), Arnaud Kalimuendo (35e, 41e), Benjamin Bourigeaud (82e).

La composition du FCSM : Mathieu Patouillet, Julien Dacosta, Amilcar Silva, Arthur Vitelli, Gomis Dalangunypole, Thomas Fontaine, Malcolm Viltard (c), Diego Michel (Rennais d’origine), N’Dri Koffi, Roli Pereira De Sa, Alex Daho.  

La composition rennaise : Gauthier Gallon, Guéla Doué, Warmed Omari, Arthur Theate, Adrien Truffert, Azor Matusiwa, Benjamin Bourigeaud (c), Enzo Le Fée, Ibrahim Salah, Amine Gouiri, Arnaud Kalimuendo. 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

BRÉAL-SOUS-MONTFORT : GRAVEMENT BLESSÉE APRÈS AVOIR HEURTÉ UN POTEAU

Dans la soirée du samedi 24 février 2024, à Bréal-sous-Montfort, petite commune située au sud de Rennes, un drame s’est joué au lieu-dit Le Coudray. Vers...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser