15.4 C
Rennes
mardi 21 mai 2024
AccueilActualitésUN 1ER MAI « SANS RÉACTIONNAIRE NI ACTIONNAIRE » 

UN 1ER MAI « SANS RÉACTIONNAIRE NI ACTIONNAIRE » 

Ce 1er mai, sur le rond-point Leclerc, Fabrice Lerestif, secrétaire général de FO, Ille-et-Vilaine, chauffe la foule. Prenant la parole, il plaide pour la « République des communards», à l’opposé de celle des Versaillais . Devant ses militants, il se dresse contre les dérapages autoritaires, les guerres inacceptables, la précarité des étudiants, les profits « records » et les dérives climatiques. Il prône l’égalité salariale et le renforcement de la protection sociale. À ses côtés, sur un podium, Dominique Besson-Milord, secrétaire de l’UD CGT, partage les mêmes mots d’ordre. Elle critique avec vigueur l’austérité, les conditions de travail dans les administrations et le secteur privé, sous les applaudissements. Devant eux, les drapeaux syndicaux et palestiniens flottent au vent. 

Devant les deux militants, les manifestants se désaltèrent à la buvette syndicale où le prix du café est libre. Sous la pluie fine, ils papotent. Ils achètent du muguet. Ils distribuent des tracts du Parti des travailleurs où l’on invite à combattre à l’économie de guerre, les coupes dans les services publics, les salaires en stagnation. Entre deux discussions, des jeunes évoquent la Palestine, le dernier blocage à Sciences Po Rennes. « Les « flics » sont encore intervenus, hier soir, pour nous déloger », assure un étudiant. « Vous recommencerez, » s’amuse son interlocuteur. 

Mais pas le temps de débattre ! Le cortège s’ébranle dans le quartier Cleunay pour un parcours de 3 kilomètres avec des haltes symboliques devant la Poste, La Sagesse, le collège. Le long de la manifestation, le monde de la gauche (et surtout de l’ultragauche) est moins nombreux qu’en 2023 dans le quartier de Maurepas. À peine, 1500 manifestants ont répondu à l’appel de la mobilisation unitaire des syndicats, selon la police. L’an passé, les Rennais protestaient contre la réforme des retraites. Ce jeudi, la tradition du 1er Mai est restée intacte. 

Article précédent
Article suivant
jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE CHU SE REFAIT UNE SANTÉ

Le Centre hospitalier universitaire de Rennes se positionne comme un pilier essentiel de la santé dans la région, avec ses compétences de haute spécialisation...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser