15.5 C
Rennes
mardi 21 mars 2023
AccueilSportArchivesSUCCÉS DE L'ÉPICERIE ÉTUDIANTE : DOIT-ON S'EN RÉJOUIR ?

SUCCÉS DE L’ÉPICERIE ÉTUDIANTE : DOIT-ON S’EN RÉJOUIR ?

« Trop bien, cette flammekueche va me faire deux repas ! », rapporte un étudiant rennais dans de nombreux journaux français. Grâce à une dépêche de l’AFP reprise dans de nombreux quotidiens, il est devenu célèbre. Grâce une dépêche de l’AFP, l’épicerie gratuite de Rennes 2 a fait la une des quotidiens. Chaque lundi soir, elle offre des produits frais aux jeunes étudiants (40 % sont boursiers et 17 % ne mangent pas à leur faim) dans le but de lutter contre la précarité et le gaspillage alimentaire. 

« Apparemment, nous sommes les pionniers car il y a des épiceries solidaires mais pas d’épicerie gratuite », explique Hélène Bougaud, étudiante en master d’urbanisme et présidente de l’association sur France Bleu. Tous les lundis, elle et ses amis se fournissent en invendus dans un Leclerc Drive de La Mézière ou dans les marchés de la région rennaise. De retour de leurs pérégrinations, ils offrent tous les lundis le nécessaire alimentaire à de nombreux étudiants. « C’est plus que nécessaire, » confie un enseignant. « Un étudiant sur cinq connaît des difficultés pour s’alimenter régulièrement », ajoute-t-il. 

Face à l’accroissement de la pauvreté estudiantine, l’initiative mérite d’être saluée. « Beaucoup d’entre nous n’ont pas les moyens de se payer un repas à 3, 50 euros au RU. Au moins, avec cette épicerie, nous pouvons manger de la viande et du poisson. Nous pouvons disposer d’un repas varié et équilibré, » assure un étudiant. Situéee sur le campus de Villejean, au bâtiment EREVE, l’épicerie est ouverte chaque lundi, à 18h. Plus de 200 étudiants y sont encore venus ce lundi pour la première distribution de l’épicerie gratuite. Est-ce une bonne nouvelle ? A force de trop se réjouir des initiatives, on oublie parfois de condamner l’essentiel : la pauvreté. 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

UN FEU DE JOIE CONTRE LA RÉFORME

Ce 21 mars 2023, les membres de l’intersyndicale se sont regroupés vers 13 h 30, sur l’esplanade du Général de Gaulle où ils ont fait un grand...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser