19.7 C
Rennes
samedi 22 juin 2024
AccueilActualitésRUE DES LIVRES : UN ÉCRIVAIN DEVANT SES LECTEURS

RUE DES LIVRES : UN ÉCRIVAIN DEVANT SES LECTEURS

Mokhtar Amoudi est un jeune écrivain. Après avoir reçu le prix Goncourt des détenus en 2023, il ne cesse de rendre visite à ceux qui l’ont fait roi ! Hier, ce 29 mai 2023, il s’est rendu à la prison des femmes de Rennes et aux Cadets de Bretagne pour un échange captivant avec les lecteurs du festival rennais « Rue des Livres » et les prisonnières.

.La Bretagne est une terre à laquelle je me sens profondément attaché, comme par un lien de sang », confie-t-il. 

Mokhtar Amoudi est aux côtés de Hubert Hervé, vice-président de Rue des Livres.

Auteur à succès (grâce à son livre Les conditions idéales), Le Parisien n’en a pas moins négligé la presse, lors d’une discussion à bâtons rompus dans les canapés moelleux du Novotel. Sans retenue, il a parlé de ses goûts littéraires. Il a évoqué sa passion, son respect pour Céline, Bernanos, Cioran et Dostoïevski. Mais qu’il se rassure, l’écrivain n’a rien à envier à ses illustres prédécesseurs. Ce voyageur-romancier est un Kessel des temps modernes. Il a su plonger à satiété dans ses réminiscences de jeune banlieusard pour sortir un roman « d’apprentissage au charme irrésistible » (dixit sa maison d’édition Gallimard).

Le Bardamu des banlieues

Auréolé d’une notoriété naissante, singulière et fracassante, Mokhtar ne s’endort pas sur ses lauriers. « Un grand écrivain m’a un jour confié que le deuxième roman est le plus difficile. » D’ores et déjà, il s’y attelle consciencieusement, secrètement, courageusement. « Mon premier livre, c’est dix ans de travail, de sacrifices », révèle-t-il. « Le prochain exigera sans doute tout autant. » En attendant, l’homme savoure, étonné encore par sa propre trajectoire ! Lui, le titi du Val-de-Marne n’en revient toujours pas. « Un jour, dans un café de Saint-Germain-des-Prés, je mettais un point final à mon roman. À la table voisine, une éditrice m’a encouragé à le lui envoyer. » Quelques semaines plus tard, Les Conditions idéales recevait un accessit vers le firmament littéraire.

Mokhtar aurait pu choisir la facilité, se complaire dans les éloges parisiens. Que nenni ! Il veut rendre à César (en l’occurrence ses lecteurs) ce qui est à César. « Je dis “oui” à toutes les invitations venant de province. C’est un vrai privilège de rendre hommage à ceux qui ont pris la peine de vous lire. » Dans ses conférences, ses interventions, il souhaite montrer à chacun que tout est possible ! Il désire faire passer un message à ceux qui ne se bercent plus d’illusions. Comme son héros Skander, placé à l’aide sociale à l’enfance, il est toujours possible de s’en sortir. Mokhtar Amoudi, Les Conditions idéales, Gallimard, au prix de 21 euros.

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

L’AGRESSEUR DES VIEILLES DAMES DÉCLARÉ PÉNALEMENT IRRESPONSABLE

Tout commence le 27 février dernier. Victime d’une agression, une femme âgée de 82 ans se rend au bureau de police de Maurepas, à...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser