17.2 C
Rennes
samedi 13 juillet 2024
AccueilActualitésRÉOUVERTURE DES PLAGES LE 11 MAI : DESJOYEAUX, PPDA, DES DÉPUTÉS ET...

RÉOUVERTURE DES PLAGES LE 11 MAI : DESJOYEAUX, PPDA, DES DÉPUTÉS ET LE PRÉSIDENT DE RÉGION SONT POUR !

« En Bretagne, nos plages sont nos parcs et jardins. Je plaide pour que sous l’autorité des maires, nous puissions les rouvrir au plus vite sans prendre de risques pour notre santé », explique le président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard. Mais aujourd’hui, il n’est plus le seul à demander la réouverture. Sur la toile, beaucoup de Bretons partagent son point de vue. « Soyons lucide, explique Anne, il y a moins de risques pour nous à déambuler sur une plage qu’à nous rendre dans une grande surface pour faire des courses. La distance à respecter ne sera pas un problème. Quel immense bol d’air et quel immense terrain de jeux pour les enfants confinés ! »

« C’est n’importe quoi ! », ajoute un autre. « On va s’entasser dans des espaces fermés (commerces, travail…) en respectant des gestes barrières, mais on ne pourrait pas les appliquer sur une plage. » Soutenu par de nombreux Bretons, le président de Région décroche aujourd’hui plusieurs appuis célèbres.  » Je n’ai jamais compris cette interdiction, aussi idiote que les créneaux horaires limités pour la pratique sportive dans les grandes villes. Laisser des grands espaces purs librement accessibles, c’est permettre les promenades avec une plus grande distanciation », commente Michel Desjoyeaux, le navigateur sur Twitter.

Un avis partagé par l’écrivain Patrick Poivre d’Arvor sur France Bleu Armorique. « Depuis le début, cette décision de fermer les plages m’est apparue comme une absurdité absolue. S’il y a des endroits calmes dans notre pays, ce sont bien les plages, les forêts, les montagnes et les sentiers de randonnée. Il faut un peu de logique et de discernement et ne pas confier à quelques technocrates parisiens le soin de décider ce qui est permis et ou pas sur les territoires. On est en train de dépenser de l’argent pour surveiller les plages avec des hélicoptères. C’est insensé. Le gouvernement ferait mieux de légiférer sur les masques. »

Une cinquantaine de députés de Normandie et de Bretagne a aujourd’hui adressé une lettre au premier ministre Édouard Philippe et à la ministre des Sports Roxana Maracineanu. Ils réclament la réouverture des plages dans les départements verts à partir du 11 mai. Une demande relayée par une pétition de la navigatrice Anne Quéméré recueillant déjà plus de 58 000 signatures ! Mais pour l’heure, le Gouvernement reste inflexible. Samedi, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a réaffirmé les propos d’Édouard Philippe : « les plages resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. »

La solution médiane : Claude Renoult, maire de Saint-Malo, est favorable à une réouverture « à l’australienne ». Sur les plages bretonnes, les promeneurs ne seraient pas autorisés à poser leur serviette. Ils viendraient uniquement pour nager, pratiquer une activité nautique ou marcher.

 

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

INTERDICTION DES « TEUFS » JUSQU’AU MARDI 16 JUILLET

Ce week-end, le préfet d’Ille-et-Vilaine, Philippe Gustin, a décidé l’interdiction de tout rassemblement festif à caractère musical non autorisé du vendredi 12 juillet à...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser