CECI EST UN TEST 1
Archives Sport Stade Rennais

RENNES-NANTES : LE DOUBLÉ DE GROSICKI

test2

Contre Nantes, Kamil Groscki a marqué deux fois à la 58′ et 71′ grâce à deux passes décisives de Paul-Georges Ntep. Le Polonais a enchanté les supporters rennais qui avaient fait le déplacement en nombre ce samedi 22 octobre 2016 au stade de la Beaujoire. Rennes est invaincu à Nantes depuis maintenant plus de dix ans. 

A Nantes, le Stade Rennais n’avait jamais été mené au score depuis 1964. Pourtant, la formation bretonne a réussi à inverser la tendance. Elle a démontré devant ses nombreux supporteurs sa détermination, sa volonté et son envie de gagner, après le but du Nantais Emilio Sala à la 42′. “On est chez nous, on est chez nous”, ont crié les 1500 fans rennais au cours du match. 

fcnsrfc074

Photos droits réservés Stade Rennais. 

Remplaçant Fernandes blessé (51′), tout comme Mexer, Grosicki a sauvé le Stade Rennais, pourtant en difficulté lors de la première temps. Il permettait à sa formation de gagner trois ponts précieux à l’extérieur et de placer Rennes dans le haut du classement. “L’évolution du score en deuxième période n’est pas anodine. On a réussi à joueur plus haut, à ressortir les ballons à a faire valoir une supériorité technique qui nous a permis de marquer ces deux buts,” expliquait l’entraîneur, Christian Gourcuff.

Passeur décisif, Paul Georges Ntep était visiblement heureux à la fin de la rencontre. “Je me sens plus passeur dans l’âme,” commentait-il. “Je suis très content pour Kamil et encore plus de ce que nous avons réalisé en deuxième mi-temps.” En revanche, l’entraîneur des Canaris, René Girard, était amer. “On a une énorme responsabilité. Les rennais frappent deux fois au but et marquent deux fois. On avait fait une bonne première mi-temps. Après, c’est une erreur d’arbitrage, pour moi. C’est très important. Je trouve que c’est grave.” Prochain match : Rennes contre Lorient en coupe de la Ligue, mercredi 26 octobre, à 21 heures. 

Les faits à noter : Encore une fois un remplaçant sauve le Stade Rennais et encore une fois, le Stade Rennais revient au score cette saison (3 fois). 

La polémique : Les Nantais ont crié au scandale lors du deuxième but rennais de Kamil Grosicki. Mais ils ont tort : Giovanni Sio pouvait intercepter le ballon lors du coup de franc nantais tiré par Thomasson selon les propres règles de la FIFA :  “Si un joueur décide de jouer un coup franc rapidement et qu’un adversaire se trouvant à moins de 9,15 m intercepte le ballon, l’arbitre doit permettre au jeu de se poursuivre.” http://fr.fifa.com/mm/document/affederation/generic/81/42/36/lawsofthegame_2010_11_f.pdf

RENNES : Costil – Danzé, Mexer (S. Armand 25′), Pedro Mendes (capitaine), Baal – Hunou, André, Gourcuff, Gelson (Grosicki 51′), Ntep (Prcic 81′) – Sio. Entraîneur: Christian Gourcuff

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire