"
Actualités

QUI A ACHETÉ CRIT’AIR ?

La vignette Crit’Air peut être obtenue en se connectant au prix de 3, 62 euros, dès à présent sur le site Internet du gouvernement. Valable sur toute la France, elle est obligatoire pour tous les véhicules circulant dans des zones concernées par la circulation différenciée en cas d’épisode de pollution. Elle l’est aussi dans les zones à faibles émissions instaurées par certaines métropoles et agglomérations françaises.

Mais qui a acheté sa vignette Crit’Air ? Au café du coin, personne. A la sortie de l’école, personne. “Je ne sais pas de quoi il s’agit”, répond Yvon. Après enquête, on finit par trouver un conducteur. “Je m’en suis porté acquéreur,” assure Philippe. “Mais je vous avoue que je ne suis pas certain de son utilité. A Rennes, le Préfet ne déclenchera la mesure de circulation différenciée que le 4ème jour de l’épisode de pollution  et uniquement pour les véhicules les plus polluants ! Comment voulez-vous que les automobilistes concernés l’achètent dès lors que Rennes n’a connu que quelques pics polluants l’an passé !”

Impossible de connaître aujourd’hui les chiffres des automobilistes s’étant acquittés de leur obligation. Impossible de savoir si la police (déjà occupée pour bien des affaires) sanctionnera les contrevenants qui circuleront de 7 h à 20 h sur le périmètre intra-rocade de Rennes (68 euros l’amende). A Paris, un contrôle de la police a d’ailleurs démontré il y a peu, la faiblesse du dispositif parisien et prouvé que la vignette ne figurait pas sur tous les pare-brise. Mais en France, les collectivités continuent à y croire. Bordeaux, Clermont-Ferrand, Marseille, Metz, Montpellier, Nantes, Nice, Rouen pourraient s’y mettre, après Lille, Lyon , Strasbourg, Toulouse  et Villeurbanne. 

La qualité de l’air est aujourd’hui un enjeu de santé publique majeur pris en compte par les pouvoirs publics et identifié par la population. Toute l’année, l’État et Rennes Métropole agissent ensemble dans le cadre du Plan de protection de l’atmosphère de Rennes pour une meilleure qualité de l’air. Rennes Métropole a souhaité s’associer à l’État pour accompagner le déploiement du dispositif de circulation différenciée sur le territoire de Rennes Métropole intra-rocade. Rennes Métropole a instauré le Pass Qualité Air, qui, dès le premier jour d’activation d’une procédure d’alerte à la pollution, donnera accès à l’ensemble du réseau de transports en commun du réseau STAR pour 1,50€ la journée. 

 

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire