9.8 C
Rennes
dimanche 21 avril 2024
AccueilActualitésQUE FAIRE CE WEEK-END ?

QUE FAIRE CE WEEK-END ?

Rennes Infos autrement vous propose de découvrir les animations du week-end. Des concerts, des expos, des visites. Voici le programme.

 Les expos :   Un monde imparfait – Gilles Caron, Betton, La Confluence, jusqu’au 5 mars 2023. Races bretonnes, une histoire bien vivante du samedi 26 novembre 2022 au dimanche 3 septembre 2023, Écomusée de la Bintinais, Route de Châtillon-sur-Seiche ; Tout le poids d’une île, exposition au Musée des Beaux-Arts, jusqu’au 2 avril.

Autres Mesures. Depuis sa première édition en janvier 2015, le festival Autres Mesures s’est progressivement implanté dans le paysage des événements hivernaux de la ville de Rennes, offrant à son public un panorama éclectique de la création musicale contemporaine. Pour tous renseignements : http://autresmesures.com

Waterproof. Pour toutes et tous des spectacles, projections, marathon de la danse, performances, ateliers de pratique, projet participatif, rencontres professionnelles…pour tous renseignements : https://festival-waterproof.fr

Brocante retro vintage. 80 exposants venant du grand Ouest proposent des BD, des disques, du petit mobilier, des jouets anciens, de la fripe, de la publicité ancienne…Tarif : 2,50 euros. Gratuit pour les moins de 20 ans. Halle Martenot, place des Lices. Ce dimanche, à partir de 9 h.

Salon international du tourisme. Voir notre article : https://www.rennes-infos-autrement.fr/salon-international-du-tourisme-227-exposants-du-27-au-29-janvier/

Concerts : enfant Perdu, la Mie Mobile, ce samedi, à 20 h 30,  Groove Session by Big Up Sound !, ce samedi, à 21 h.

Théâtre. »Moins qu’hier plus que demain » à partir de la BD du même nom de Fabcaro / Compagnie Tangente. L’amour est vital, universel mais pas immortel. Le thème revisité en BD par Fabcaro est repris sous la forme d’un spectacle aussi caustique que rythmé, qui laisse place à l’humour noir et aux situations cocasses. Plein tarif 5€, tarif réduit 2€, gratuit pour les moins de 8 ans, / 2€ pour les moins de 18 ans tarif Sortir! 2€. Maison de quartier de Villjean, à 15 h.

Le doc du dimanche : Mission E-Ty. Un film de Marie Helia, 63 min, France, Paris-Brest Productions. Le film est un concentré de Bretagne composé d’images inédites de la Cinémathèque de Bretagne, de 1908 à aujourd’hui, tournées par des cinéastes amateurs. Quand la vie quotidienne et ordinaire du territoire croise les événements nationaux et internationaux. Projection suivie d’une rencontre avec Emmanuelle Pencalet, monteuse du film. Les champs libres, ce dimanche, à 16 h.

Performance : Mouvement de paroles. Beatriz Mediavilla & Monique Léger. Les artistes ont collecté des histoires vécues, des regrets, des arrêts, des remises en question de soi, des peines et des stratégies de survie. L’auto-censure se fait parfois sentir pour la préservation de soi, au dépend de la vérité. Quelles traces laissent ces moments dans nos corps ? Comment le territoire dans lequel nous habitons parle-t-il sous notre peau? La démarche poétique de danse-documentaire des deux artistes s’inspire de récits, de territoires et de la matérialité du corps vulnérable. Ce dimanche, à 16 h. Musée des Beaux-Arts.

Auditions Bretagne Les iNOUïS du Printemps de Bourges. Premier dispositif national de repérage, de sélection et d’accompagnement de nouveaux talents artistiques, les iNOUïS du Printemps de Bourges Crédit Mutuel s’appuient sur 28 antennes territoriales à travers le territoire. À l’occasion des présélections sur écoute, les antennes territoriales, les conseillers artistiques nationaux ainsi que plus de 350 professionnels ont écouté, débattu et démêlé pas moins de 3000 candidatures. Ce samedi, à 20 h 15.

Performances : Argentique (Inauguration Waterproof) et Archeologia. Lors de son voyage au Québec, en avril 2017, Olivia Grandville fait la connaissance de l’artiste québécoise Françoise Sullivan, peintre, sculptrice mais également danseuse et chorégraphe. Celle qui a intégré en 1948 le mouvement des « Automatistes » fut également signataire du manifeste du Refus Global : texte fondateur du courant politique et artistique québécois. En frôlant et stationnant devant les créations, Emmanuelle Huynh et Matthieu Doze réveillent ce que les oeuvres retiennent en silence. Le chaloupement mélancolique des boucles d’Automat déplace la perception que l’on a d’elles. Performances :11h30 : Argentique. 15h : Archeologia samedi 28 et le dimanche 29 janvier 2023. Musée des Beaux-Arts de Rennes, ce samedi, à 11 h 30.

Le musée des Beaux-Arts propose 2 projections : 11h30 : Les saisons Sullivan, l’hiver de Mario Coté. Le 28 février 1948, quelques mois après l’apparition de Refus Global, Françoise Sullivan créa la performance Danse dans la neige, qui posa les jalons de tout un nouveau courant de la danse contemporaine au Québec. Le projet a été filmé en 16 mm, mais jamais monté ou projeté, car les bobines ont été perdues. 20h : Les enfants du Refus Global de Manon Barbeau. Documentaire personnel de Manon Barbeau, fille de l’un des signataires. En 1948, le manifeste du Refus Global de Paul-Émile Borduas proclame la fin du « règne de la peur multiforme » incarnée par le régime duplessiste. Cinquante ans plus tard, tous les livres d’histoire font état de ce document qui jeta les bases du Québec moderne. La cinéaste est allée à la rencontre des fils et filles des Barbeau, Borduas, Mousseau et Riopelle,  » enfants de Refus Global  » qui ont subi comme elle les conséquences du geste révolutionnaire de leurs parents. Ce samedi.

Festival pour la sensibilisation à l’accompagnement, au bien être et à la formation des aidants. Au programme de cette soirée de lancement : Ciné Débat « La promesse de l’aidant » d’Edouard Carrion Tourné à St Malo, ce film met en évidence le rôle crucial des proches aidants dans le maintien à domicile, leur oubli de leurs propres besoins, leur isolement et leur épuisement. La projection sera suivie d’un échange avec le réalisateur et d’un forum rassemblant les acteurs du territoire. Inscription au 02.23.62.21.45. Ce samedi, 13 h 30. Maison des associations.

Les grands témoins : Ce côté obscur du peuple. Les systèmes politiques modernes sont à peu près tous fondés sur la souveraineté populaire. Ce souverain intimide, enthousiasme ou effraie. Sauf qu’il n’est peut-être pas celui qu’on croit. Pascal Ory, académicien et historien, questionne le populisme, les démocraties autoritaires, le fascisme ou l’anarchisme. Rencontre suivie d’une séance de dédicaces. Les Champs Libres, auditorium, 10 cours des Alliés. Ce samedi, à 15 h.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

VOL AU COMITÉ DE QUARTIER DE CLEUNAY

Il y a une semaine, ce 20 avril, un vol a eu lieu à Cleunay, au beau milieu de nouveau centre urbain aménagé par...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser