13 C
Rennes
samedi 13 avril 2024
AccueilActualitésPOUR RENDRE LES QUAIS MOINS VILAINS

POUR RENDRE LES QUAIS MOINS VILAINS

C’est un serpent de mer (ou de rivière) ! Depuis des années, la suppression du parking de la Vilaine. Mais ce lundi 19 février 2024, les élus rennais ont bel et bien avancé dans ce dossier. Ils ont évoqué une « découverture » (euphémisme pour ne pas dire destruction) de la dalle dans le courant de l’année 2025 et une livraison du projet en 2028.

« Enfin », diront certains. « Que nenni ! », invoqueront les commerçants du centre-ville (voir notre prochain article sur les oppositions). Loin de faire l’unanimité, ce programme (défendu par l’agence Phytolab) a été porté par le maître-es-fleuve, Marc Hervé, adjoint au maire, chargé de l’urbanisme, lors du dernier conseil municipal. Durant de longues minutes, dans un langage très technocratique, il a invoqué une « pièce majeure de la stratégie d’adaptation au changement climatique, de végétalisation et de désimperméabilisation de la ville de Rennes. » 

Les quais Sud seront dévolus aux transports en commun, aux vélos et aux piétons », assure Marc Hervé. 

Contre « l’invisibilisation » du cours d’eau, Marc Hervé veut redonner aux quais leur « statut d’espace central » et aménager la dalle de la République (avec des pelouses). Concrètement, il compte installer des gradins sur les ponts de la Mission et de Nemours, arborer la rive Nord (200 arbres), créer un cheminement sur le rez de Vilaine et des jardins flottants. « Nous imaginons notamment un restaurant le long du Palais du Commerce avec une terrasse sur ce nouveau square du centre-ville », précise l’adjoint au maire. « La placette Joffre sera aussi totalement dégagée des abris de bus. Et enfin, la rue du Pré Botté sera libérée des cars, des voitures, permettant aux passants et cyclistes d’être plus libres sur cet espace. »  

Une nouvelle passerelle piétons/vélos sera installée, dans le prolongement de la rue Lanjuinais.

Au printemps 2024, la concertation sera lancée, avec les associations (Handicap 35, Rayon d’action), les acteurs du commerce et les habitants. En septembre 2024, l’avant-projet sera débattu devant le conseil municipal. « Il s’agira de définir plus précisément le budget alloué à cette opération. » À l’été 2025, les travaux de déconstruction commenceront pour s’achever huit ou neuf mois plus tard. La livraison du programme est prévue au cours du deuxième semestre 2028 pour un montant total prévu de 26 millions d’euros. 

Infos + : « Avec la découverte de la Vilaine et un potentiel de plus de 200 arbres plantés, nous allons retrouver de la fraîcheur à la République », explique l’élue écologiste Valérie Faucheux. « Ce sera une douceur bienvenue pour contrer les canicules et le phénomène d’îlot de chaleur urbain très prégnant au centre-ville. (…) Ces arbres seront autant d’alliés pour recréer un corridor biologique crucial pour la circulation d’espèces entre le Nord et le Sud de Rennes. Autant d’éléments qui feront un cœur de ville apaisé où il fera bon flâner, se promener et enjamber la vilaine via les trottoirs, mais aussi la passerelle. » 

La petite phrase de Marc Hervé. « Le métier de la restauration vit très bien dans le centre-ville », explique Marc Hervé. « Tous les samedis soirs, si vous cherchez à réserver une place dans un restaurant, vous en ferez un certain nombre avant de disposer d’une réponse favorable. »

 

 

Article précédent
Article suivant
jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

COUP DE FILET CHEZ LES TRAFIQUANTS DE STUPÉFIANTS 

Le 27 avril 2023 débute une enquête sur le point de deal implanté au niveau de l’immeuble du 4 place du Banat, à Rennes....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser