portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Faits divers

POMPIERS AGRESSÉS : DES CONDAMNATIONS UNANIMES ET FERMES

Ce matin, le président du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine Jean-Luc Chenut s’est rendu au centre de secours de Dol-de-Bretagne. Il voulait soutenir les équipes et en particulier les 4 pompiers agressés dans la nuit de samedi à dimanche à Epiniac par trois individus. “Aucun motif ne saurait justifier de tels comportements délictueux qui ne peuvent que fragiliser la qualité des secours rendus”, a confié, Jean-Luc Chenut, également président du Service départemental d’incendie et de secours d’Ille-et-Vilaine (Sdis).

Les circonstances de l’agression et de la dégradation des véhicules restent à définir. Mais d’ores et déjà, le président condamne avec la plus grande fermeté ces actes inacceptables. “Je veux assurer aux quatre sapeurs-pompiers du centre de secours de Dol-de-Bretagne et à leurs proches la solidarité de l’ensemble du service départemental d’incendie et de secours d’Ille-et-Vilaine. Tous les moyens d’accompagnement sont d’ores et déjà mobilisés pour surmonter cette épreuve.”

A Rennes, plusieurs agressions de pompiers ont déjà eu lieu dans le quartier de Bréquigny et, en décembre 2018, devant le lycée professionnel Louis-Le-Guilloux où plusieurs hommes du feu avaient été bousculés et frappés par des individus sur place. L’un d’eux blessé avait été conduit au service des urgences. Ce jour-là, les pompiers d’Ille-et-Vilaine étaient intervenus à trois reprises pour des feux de poubelles en marge des manifestations lycéennes. Lors de leur troisième intervention, ils avaiEnt été pris à partie au moment où ils éteignaient les sinistres.

A l’annonce de cette énième agression, des internautes ont fait part de leur désarroi. “J’apporte un soutien total aux pompiers victimes d’une nouvelle agression inacceptable en venant secourir des personnes suite à un accident. Cela ne doit plus arriver”, a tenu à réagir Thierry, sur le réseau social Twitter. Même réaction de la part de la députéE, Laurence Maillart-Mehaignerie : “Cette violence inacceptable et incompréhensible doit être très fermement condamnée.” Un autre fait-divers avait défrayé la chronique dans nos colonnes

Les circonstances de l’incident font l’objet d’une enquête. L’incident aurait eu lieu à Epiniac. Vers cinq heures du matin, deux jeunes motards sont pris en charge par les pompiers. Mais au moment où les secours veulent prévenir la gendarmerie comme ils le font dans tout accident, l’une des victimes s’est enfuie pour prévenir son père. A leur retour, ils auraient commis des violences à l’encontre des pompiers et des dégradations à l’égard des véhicules, occasionnant des incapacités totales de travail pour les quatre hommes du feu.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire