CECI EST UN TEST 1
Actualités

POLLUTION DE L’AIR : CIRCULATION DIFFÉRENCIÉE CE DIMANCHE

test2

En raison de la dégradation de la qualité de l’air ambiant, la procédure d’alerte est maintenue pour l’ensemble du département ce jour et jusqu’à demain minuit. Elle a enclenché de nombreuses mesures (interdiction de brûlage à l’air libre…). Mais la décision préfectorale la plus spectaculaire reste la mise en place de la circulation différenciée (dispositif Crit’Air) dans l’intrarocade de Rennes à partir de dimanche 27 mars, de 7 h à 20 h. 

Pour circuler en automobile dans la capitale bretonne, les Rennais devront être munis de la vignette Crit’Air. À défaut (ou propriétaires d’un véhicule immatriculé avant 1997), ils pourront être mis à l’amende. À partir de mardi (si la pollution est toujours là), les autos diesel immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 pourront être interdits de se déplacer. 

Non munie de la vignette : une dérogation s’applique aux automobiles comprenant au moins deux personnes. 

Depuis vendredi, la vitesse maximum est abaissée de 20 km/h sur les 2×2 voies, sans toutefois descendre en dessous de 90 km/h (130 → 110 km/h sur les autoroutes, 110 → 90 km/h sur les voies rapides). « Cette mesure est indiquée aux usagers de la route au travers des panneaux à messages variables (PMV), dans la mesure de leur disponibilité », précise la préfecture.

Pour la population générale, cet épisode de pollution ne nécessite pas de modifier ses activités usuelles. « Il convient de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération chez soir. En revanche, il ne faut pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires : fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur, chauffage au bois,… »

Pour les personnes vulnérables ou sensibles, il est recommandé d’éviter les déplacements sur les grands axes routiers. Mais ce n’est pas tout… la préfecture préconise des sorties brèves. Elle demande aussi de reporter les activités qui exigent le plus d’efforts, en particulier celles physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air que dans l’intimité. « En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (essoufflement, sifflements, palpitations), il s’agit de prendre conseil auprès de son pharmacien ou de consulter son médecin notamment pour savoir si son traitement médical doit être adapté. » Plus d’informations sur l’évolution de l’épisode de pollution : www.airbreizh.asso.fr, sur les mesures réglementaires et le dispositif Crit’Air : https://www.ille-et-vilaine.gouv.fr et sur les recommandations sanitaires : www.bretagne.ars.sante.fr.

Où peut-on acheter une vignette ? Il s’agit de la commander sur le site officiel www.certificat-air.gouv.fr (3,70 € par véhicule, affranchissement compris). Cette vignette est envoyée par courrier. Elle est valable sur l’ensemble du territoire national.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire