portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Politique

NEWS MUNICIPALES

La politique municipale intéresse-t-elle les Rennais ? Non, à croire les statistiques de fréquentation de notre site ! Des centaines de clics sont enregistrées sur nos articles “politiques”, soit carrément moins que nos reportages sur les bistrots, les faits-divers, l’urbanisme… Nos hommes et femmes politiques vont être obligés de fréquenter les bistrots. Cela changera de Sciences…Po !

Centre des Congrès de Rennes. Rennes Métropole en Mouvement, Maintenant, lancé par le maire de Saint-Grégoire,  Pierre Bréteau, n’est pas tendre pour la gestion du Couvent des Jacobins. “Pour sa deuxième année d’exploitation, en 2018, le Centre des Congrès connaît une hausse de ses charges d’exploitation supérieure de 32% par rapport au prévisionnel : +1,285 million d’€ dont +860 000€ pour les charges variables sur événements et +453 578 € pour les charges d’entretien du bâtiment. Après les nombreux surcoûts constatés lors de la construction de cet équipement, nous regrettons que ses coûts de fonctionnement suivent la même tendance.”

Échange de politesse.Les socialistes d’Ille-et-Vilaine ont pris connaissance, avec “consternation”, du courrier adressé par le député LREM Florian Bachelier aux commerçants rennais. “On ne peut pas se présenter comme le défenseur des commerçants et, “en même temps”, refuser de protéger les commerces de proximité face au risque d’une généralisation de l’ouverture des hypermarchés le dimanche qui les fragiliserait durablement”, explique le secrétaire général du PS 35, Christophe Fouillère. Mais plus grave, la forme du courrier poserait de “légitimes questionnements sur la mobilisation des moyens parlementaires sur des sujets qui ne relèvent pas directement du législateur, en contradiction avec les engagements du Premier questeur sur la bonne gestion des finances de l’Assemblée nationale.” Il y a peu, la CNIL avait prononcé une sanction de 30 000 euros à l’encontre de l’OPH de Rennes Métropole Archipel Habitat dont la présidente est Nathalie Appéré pour avoir utilisé le fichier de ses locataires à d’autres fins que celle de gestion de l’habitat social.

Enfin la déclaration ! Nathalie Appéré a enfin déclaré qu’elle serait candidate. Pas de surprise, elle a réservé la primeur de cette information au journal Ouest-France. Mais pas certaine qu’elle ait apprécié que le quotidien publie en même temps et pratiquement sur la même page un compte-rendu du premier meeting de Carole Gandon, sa principale rivale.

Les soutiens iconoclastes. Pas certain qu’une chatte y retrouverait ses petits dans les soutiens apportés aux différents candidats à la mairie de Rennes. Jean-Michel Boucheron, ancien député socialiste, spécialiste de la défense, apporte aujourd’hui son soutien à la candidate Carole Gandon (En Marche). Il faut dire que l’ex-élu avait été à l’époque un peu rudement évincé de son parti par les jeunes loups du PS ! A l’inverse, le député François André (En Marche), ex-PS, soutiendra la candidature de Nathalie Appéré. “Merci à François André pour ce soutien clair et sincère. Membre éminent des équipes qui depuis 2001 ont œuvré, œuvrent, et œuvreront à la réussite de notre territoire, cette fidélité l’honore”, s’est empressé de déclarer Marc Hervé, conseiller départemental et adjoint au maire de la ville de Rennes. Ouf, des socialistes devenus macronistes redeviennent socialistes !

Comme son tonton. En son temps, le député Jacques Cressard, éminent politique et professeur d’histoire et géographie au collège Anne de Bretagne, avait dit non à Chirac ! Son neveu, Antoine Cressard, conseiller municipal de droite et lui aussi prof, rejoint En Marche. Ce qui va sans doute compliquer les choses dans le camp de la droite rennaise à la recherche d’un leader…

Carole Gandon a quand même eu le droit à la photo avec lui. Frédéric de Saint-Sernin, ancien président du stade Rennais et ex-secrétaire d’état, a décliné l’offre de Carole Gandon. Rien de grave…la candidate a quand même réussi à obtenir un cliché avec lui qu’elle s’est empressée de publier aujourd’hui sur Twitter.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire