9.7 C
Rennes
samedi 18 mai 2024
AccueilSportArchivesMINEURS ETRANGERS ISOLES : ILS SONT SOIXANTE A RENNES

MINEURS ETRANGERS ISOLES : ILS SONT SOIXANTE A RENNES

Mercredi 7 septembre, la police est intervenue place de la République pour interpeller quinze mineurs étrangers à la demande du Procureur et sous les yeux de la presse locale. « Ce n’est pas la première fois, » explique un policier. « Il y a déjà quinze jours, nous étions au même endroit pour arrêter quasiment les mêmes !» Mais après différentes interventions dans la presse de riverains et une pétition en ligne, les autorités municipales ont plutôt vu d’un bon œil cette nouvelle intervention. La preuve, Hubert Chardonnet, adjoint au maire chargé de la sécurité, s’est empressé de saluer dans les colonnes d’Ouest-France l’action de la police. « Nous devons renforcer les opérations de ce style, » a-t-il a jouté.

Mais par delà cette opération très médiatique, les policiers commencent à être inquiets. « Ils sont une soixantaine dans notre ville, venant d’Algérie et du Maroc.  Ils sévissent depuis maintenant quelques mois. » Régulièrement interpellés, ils prétextent leur minorité pour échapper à des sanctions lourdes. «Ils sont connus sous plusieurs identités différentes. Il est toujours difficile de savoir d’où ils viennent et qui ils sont. » Mais plus grave, ils agissent en bande organisée, en « meute ». « Ils repèrent leurs victimes, filles ou garçons, souvent en état d’ébriété.  Il y a quelques jours, nous sommes ainsi intervenus pour secourir un jeune homme complètement saoul, place de la République. Il nous a tout d’abord dit de laisser tranquille les mineurs puis en voyant son portefeuille dans nos mains, il a fini par nous remercier. Des cas comme celui-là, il y en a des dizaines. » Face à ce phénomène, le parquet de Rennes était en réunion ce soir vers 17 heures pour prévoir des parades judiciaires. Mais chez les policiers, on ne prend pas du tout les choses à la légère. «Les interpellations se passent souvent mal. Ils n’ont pas peur de se battre. »  Face à cette nouvelle forme de délinquance, la parole se libère à Rennes et ailleurs. «Il faut éviter que cela dégénère…et que d’autres viennent, » explique un proche du dossier.

Des mineurs isolés aidés

 Tout enfant vivant sur le territoire français, notamment des mineurs isolés étrangers (MIE), relève du dispositif de protection de l’enfance. Le Département d’Ille-et-Vilaine s’engage à assurer leur protection grâce à une mission d’accueil spécifique.

« Ils viennent d’Asie, d’Afrique, d’Europe centrale ou de l’est et ont fui leur pays, confrontés à la guerre ou à la misère, » explique le département d’Ille et Vilaine sur son site. Parmi les 2700 enfants qui relèvent des services de protection de l’enfance, 272 mineurs étrangers isolés étaient pris en charge par le Département d’Ille-et-Vilaine, au 31/12/2014. »

Déclarés mineurs par la justice, ils bénéficient d’un accompagnement jusqu’à leur majorité : aide au logement et à la subsistance, bilan médical, aides administratives… En Ille-et-Vilaine, le jeune entré dans le dispositif en tant que mineur et atteignant la majorité peut également bénéficier d’une protection « jeune majeur », au titre de l’accueil provisoire jeune majeur (APJM) qui peut se poursuivre jusqu’à ses 21 ans.

Une cellule spécifique d’accueil, composée d’éducateurs et de psychologues, a été mise en place depuis 2011. « Il ne s’agit pas de discriminer avec un dispositif particulier mais bien de prendre en compte les spécificités psychologiques et administratives que requiert l’accompagnement des mineurs isolés étrangers », explique Rozenn Geffroy, vice-présidente en charge du dossier. Parallèlement, le Département a financé 49 nouvelles places d’hébergement au sein d’établissements (foyers et maisons de l’enfance) qui accueillent déjà des mineurs français placés hors de leur famille. »

Pour aller plus loin sur les mineurs isolés : https://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2010-4-page-124.htm

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

BRIDOR : LE RÊVE AMÉRICAIN SE POURSUIT

Bridor, connu pour ses pains et viennoiseries, étend sa présence en Amérique du Nord avec un nouvel investissement de près de 200 millions d’euros...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser