"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

MANIF DU CLIMAT : ON NE VEUT PLUS PISSER DU GLYPHOSATE !

Pour une fois, l’hélicoptère n’est pas sorti pour une manifestation à Rennes. Pour une fois, ils étaient des milliers (6000 selon toute vraisemblance) dans les rues de la capitale à défiler en silence. Loin des ambiances violentes des dernières semaines, les manifestants ont manifesté en famille, avec des copains ou seuls pour sortir d’une société de consommation et protéger notre climat. 

Cette manifestation était la cinquième en faveur de la préservation de l’environnement, depuis moins d’un an dans les rues de la capitale bretonne. Ici ou là, dans le long cortège, les marcheurs rennais ont brandi de nombreuses pancartes où les bons mots n’ont pas manqué de fleurir et d’amuser les quelques passants. “On ne tiendra jamais tous sur mars”, disait l’une. “Le plastique dans les kardashians, pas dans les océans”, ajoutait l’autre. 

Petit clin d’oeil à War !

Partis de l’esplanade du Général de Gaulle, les manifestants ont rejoint le bâtiment abritant Rennes Métropole après un bref passage par le boulevard de la Liberté où ils ont posé un genou à terre en signe de protestation et de deuil environnemental. La manifestation a été lancée à l’appel de plusieurs collectifs et associations comme Youth For Climath, Attac, Citoyens pour le Climat, Extinction Rebellion, Les Insoumis… A noter la présence de la maire de Rennes, Nathalie Appéré, dans la manifestation.

Photos : Daniel Enocq. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Commentez

  • […] Jadis, les étudiants se battaient pour libérer les mœurs. Aujourd’hui, ils se battent pour la préservation des fleurs ! Encore une fois, ce vendredi 22 mars 2019, en début d’après-midi, ils ont défilé à Rennes, de la place de la Mairie et le long des quais, en présence de quelques lycéens. Comme à l’accoutumée, les manifestants ont rivalisé d’imagination dans leur slogan. “Les calottes sont cuites”, pouvait-on ainsi lire sur l’un des panneaux. La manifestation s’est dispersée vers 16 heures, après un tour par le centre commercial Colombia où quelques étudiants ont réussi à s’infiltrer avant la fermeture des rideaux métalliques. Vendredi et samedi dernier, deux manifestations avaient regroupé plus de 6000 personnes. La circulation était compliquée cette après-midi dans les entre-ville. Voir nos articles précédents.  […]

Laisser un commentaire