maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Patrimoine

LYCÉE ZOLA : LA PLAQUE DES POILUS MORTS POUR LA FRANCE BRISÉE DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE

test2

Ce 23 mai 1925, dans la salle des fêtes du lycée Emile Zola, une plaque est inaugurée en souvenir des anciens élèves, professeurs et agents morts pour la France durant la Grande Guerre. En présence d’une assistance nombreuse (plus d’un millier de personnes), tout Rennes est devant Gérard Varet, recteur d’Académie avec à sa droite le général Passaga, commandant le 10˚ Corps, et à sa gauche M. Dodu, inspecteur d’Académie.

Au nom de l’Association des anciens élèves et des anciens combattants, Maurice Baudet évoque ce jour-là le sacrifice de ses camarades, leur martyr et leur souffrance. “Puissent les jeunes citoyens de demain méditer leur exemple”, convient-il. Mais l’exemple fut bien vite oublié. Vingt ans plus tard, durant la Seconde Guerre Mondiale, la plaque fut brisée en son milieu par les effets des bombardements de Rennes en juin 1944 !

Depuis, la plaque ornée d’un médaillon du sculpteur Louis Nicot représentant un Poilu casqué, est toujours dans le même état. Mais qu’importe après tout ! Les 191 noms (+1 celui de Henri Guézennec ajouté plus tard) sont toujours inscrits dans le marbre. Ils rappellent aux jeunes lycéens le courage de Martial Andrieux (1885-1916), professeur de mathématiques, des frères Poutrin, fils du proviseur mort en exercice en 1900 et de bien d’autres encore. Pour en savoir plus, c’est ici.  https://amelycor.fr/echo/echo23.pdf

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire