21 C
Rennes
mardi 16 juillet 2024
AccueilActualitésLIBERTÉ POUR LES VÉLOS

LIBERTÉ POUR LES VÉLOS

A Rennes, l’installation de pistes cyclables transitoires sur le boulevard de la Liberté à Rennes (seulement sur le côté nord) satisfait pleinement l’association Rayon d’Action.  « C’est presque tout un symbole pour cet axe le plus pollué de la ville », explique-t-elle. « En période électorale, nous avions demandé à l’ensemble des candidats de s’engager sur ce tronçon en 2×2 voies afin d’y réaliser des aménagements cyclables ambitieux sur le prochain mandat. Au final, il n’aura même pas fallu attendre la réélection d’un nouveau maire. »

Les Pour

Sur la page Facebook de Rayons d’action, nombreux cyclistes se réjouissent de la nouvelle. « C ’est fou qu’il ait fallu une pandémie et de tels malheurs pour que des pistes (provisoires) si indispensables soient aménagées », explique Guillaume. « C’est une très bonne nouvelle », ajoute Timothée. « En espérant que cet aménagement passe de « transitoire » à durable dans le temps ; Comme les autres d’ailleurs… »

Les contre

A l’inverse, les automobilistes sont en colère. « C’est n’importe quoi », confiait Sophie. « Cet axe est déjà saturé. Cela va être un vrai bordel ! » Même son de cloche chez François. « Plus il y aura de bouchons, plus il y aura de pollution. C’est du clientélisme politique. On sacrifie les automobilistes au nom d’un calcul bassement politicien. Pense-t-on à tous ceux qui viennent de l’extérieur de Rennes et qui n’ont pas la chance d’habiter le centre-ville ? Madame Appéré fait du Hidalgo. »

Espérons seulement que ces clivages n’empêchent pas la vigilance de tous sur les routes. « Il est surtout temps que les uns et les autres apprennent à cohabiter », expliquait récemment Solenn, une de nos lectrices. Ces aménagements du boulevard de la Liberté ne sont pas les seuls dans la capitale bretonne. Ils sont prévus rue de l’Hôtel-Dieu et Lesage, boulevard de la Tour d’Auvergne (entre la place de Bretagne et la rue de l’Arsenal, rue Saint-Hélier, Pont Saint-Hélier lors de la deuxième quinzaine du mois de mai et boulevard de la Liberté (nord). « C’est de l’urbanisme tactique », évoque la maire de Rennes, Nathalie Appéré.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

MARBEUF : LES VOITURES PEUVENT ENFIN PASSER

Le boulevard Marbeuf, qui relie la route de Lorient à la rue Saint-Brieuc, était marqué par un passage à niveau historiquement dangereux sur la...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser