"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Culture

LES TOMBÉES DE LA NUIT : LE DÉJANTÉ RENNAIS

“Les Tombées de la Nuit restent un festival à haute fréquentation”, expliquent les organisateurs. “Il est ouvert et fier de son enracinement rennais. Mélangeant les genres, torpillant le ronron des animations de rue, dynamitant les habitudes en multipliant rencontres et inventions, notre festival affirme que mine de rien que l’originalité et les chemins de traverse ont tout à fait leur place dans les goûts du public.”

Jusqu’au 7 juillet prochain (et 14 pour trois spectacles payants aux étangs d’Apigné), tous les jours, les organisateurs prévoient de la danse, du cirque, des performances, des installations, du théâtre, de la musique dans différents endroits de la ville (Thabor, Ateliers du Vent, parc du Thabor, place Saint-Germain, Place Hoche et même au Vélodrome).

En revanche, bien malin celui qui pourra vous conseiller finement sur la programmation. On vous conseillera de fréquenter ceux qui sont gratuits et libres d’accès comme Bel Air de Forro (samedi, à 20 h 30, place de la Mairie). Haircuts By Children (dimanche de 14 h à 18 h, rue Saint-Melaine), le Marathon de Broderie (dimanche de 14 h 30 à 19 h, Atelier du Vent), Cover Brass Band (dimanche, 18 h 30, Cloître Saint-Melaine).  Pour la programmation : c’est ici. Pour la billetterie : c’est ici

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Commentez

Laisser un commentaire