CECI EST UN TEST 1
Actualités Commerces

LES PATRONS DE BARS NE VEULENT PLUS RESTER À QUAI

test2

Pierre, gérant de l’Ambassade, est l’un des porte-paroles du collectif On va tous trinquer, représentant les patrons de bars, les restaurateurs et les gérants de discothèques. Encore une fois, place de la Gare, il était debout ce lundi 23 novembre 2020 devant 500 manifestants et collègues venus de Rennes, de Saint-Malo et même de Dinan, pour manifester contre les fermetures des débits de boissons et restaurants.

“On ne peut pas rester indéfiniment sans salaire”, a proclamé le restaurateur. “Nous réclamons la prise en charge de nos revenus par l’Etat et de nos loyers,” a-t-il ajouté. Lors de cette manifestation, de nombreuses pancartes étaient brandies par les manifestants où l’on pouvait lire : “la troisième vague, c’est nous !” ou encore “commerçants, espèce en voie de disparition.”

De nombreux patrons de discothèques ont rejoint le mouvement. “Le gouvernement nous balade depuis des semaines,” ajoute Pierre au milieu des drapeaux bretons et malouins. “Nous voulons une date d’ouverture ferme et définitive.” Pour en savoir plus sur le collectif On va tous trinquer

La phrase du jour :  “Il n’y a pas plus de risques dans nos établissements que chez la fleuriste ou encore dans des grands magasins.”

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire