6.2 C
Rennes
jeudi 13 juin 2024
AccueilActualitésLES ANNÉES 70 À LA CAMPAGNE EN UN OUVRAGE !

LES ANNÉES 70 À LA CAMPAGNE EN UN OUVRAGE !

Ce livre est un album de famille ! Il présente des clichés des années soixante-dix de notre campagne, de nos villages, de nos bourgs et de nos hameaux d’Ille-et-Vilaine. En 80 pages, il plonge dans un passé pas si lointain, devenu aujourd’hui « vintage » pour la jeune générations Z, Y ou encore Millennials.

Publié chez Locus Solus, cet ouvrage nous fait du bien. Il égaie notre quotidien. Il ravive les papilles de nos réminiscences…en présentant les derniers soubresauts d’une campagne traditionnelle et les premiers coups de pioche dans notre périphérie rennaise.

Dans ce livre-photographique, on voit disparaitre les meules de foin et apparaître les piscines tournesols. On y découvre les chemises à fleur, les pulls à col roulé et on y pleure les vieux tracteurs, les Simca, les Peugeot et autres marques. Entre deux époques, notre cœur balance invariablement, mais quel plaisir de feuilleter ces tranches de vie où les pellicules couleurs des Kodak et Fuji figent à jamais la basse-cour en hiver, les soupers chez les Denoual, les dimanches à la ferme, les parties de palets, les majorettes et la sortie du Mammouth.

Cet ouvrage a été financé par Rennes Métropole et la Direction régionale des Affaires culturelles. Il sort à l’occasion de l’exposition Mes années 70, Clichés de campagne » qui devait être présentée jusqu’au 29 août. Mes années 70, clichés de campagne, Locus Solus, au prix de 18 euros.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

J’AI COURU COMME DANS UN RÊVE AU THÉÂTRE DU VIEUX SAINT-ÉTIENNE

Le samedi 15 juin 2024, au Vieux Saint-Étienne, la pièce J’ai couru comme dans un rêve, produite par la Compagnie Les Sans Cou, promet...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser