portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Stade Rennais

LES AIGLONS PLUS PHYSIQUES METTENT FIN À L’ÉTAT DE GRÂCE DE RENNES

Au Roazhon Park, ce dimanche 1er septembre, le soleil était au rendez-vous pour une belle fête de football entre le Stade Rennais et l’OGC Nice. Mais pour les Rouge et Noir, ce fut la fin d’une belle série à cause des Aiglons bien plus physiques et agressifs et plus volontaires dans leur collectif (2-1 pour Nice). 

Le Stade Rennais avait pourtant bien entamé la rencontre avec une première mi-temps indéniablement constructive face à une équipe diminuée par les blessures de Dante, Christophe Hérelle et Malang Sarr (dos). Fort logiquement, son défenseur Jérémy Morel marquait sur un corner avec l’aide du Niçois et frère du gardien de l’équipe de France, Gauthier Lloris. Il manquait de récidiver juste avant la première mi-temps. 

En seconde mi-temps, le capitaine rennais Damien Da Silva ratait de peu le coche grâce à une belle tête. Malheureusement, lui et ses équipiers sombraient peu à peu dans une espèce de léthargie fautive. Ils concédaient un pénalty après une faute d’Hamari Traoré sur Atal. Le Niçois Cyprien prenait à contre-pied Mendy, moins performant que lors de ses précédentes prestations. 

Reprenant du poil de la bête, les Niçois repartaient à l’assaut du but rennais. Ils manquaient de marquer à la 90e minute, sans l’intervention de Jérémy Gélin. Mais ce n’était que partie remise.  Racine Coly trouvait la faille, sur un corner dévié par Stanley Nsoki. “Nous avons fait une dernière demi-heure décevante, et le penalty a changé beaucoup de choses”, a reconnu le coach rennais. “Il y a eu une panne de lumière, on les a laissés croire et espérer, puis on a été punis. Ça prouve qu’on a besoin d’être au taquet, à 100 % tout le temps, sinon on redevient une équipe quelconque.”

Mais avec neuf points sur douze, le bilan reste toutefois positif. “Il y a eu un contrecoup physique et mental, assez inexplicable pour l’instant. On était fatigués sur la fin, donc il va falloir en discuter ensemble.” Le Stade Rennais est deuxième du championnat derrière le Paris-Saint-Germain. Il rencontrera Brest lors de la prochaine journée, samedi 14 septembre, à 20 heures. 

La feuille de match. Ligue 1 Conforama 2019/2020, 4ème journée, Stade Rennais F.C. / OGC Nice : 1-2 – (1-0). Dimanche 1er septembre 2019,15h, 26 721 spectateurs, au Roazhon Park. Buts : Stade Rennais F.C. : Gauthier Lloris (CSC, 25’). OGC Nice : Wylan Cyprien (sp, 62′), Racine Coly (90+2). Avertissements : Stade Rennais F.C. : Julien Stéphan (54′) Eduardo Camavinga (80′). OGC Nice : Patrick Burner (28’), Pierre Lees-Melou (85). Stade Rennais F.C. : Édouard Mendy, Hamari Traoré, Jérémy Gélin, Damien Da Silva ©, Jérémy Morel, Faitout Maouassa (puis Adrien Hunou 87′), Clément Grenier (puis James Léa-Siliki), Eduardo Camavinga, Benjamin Bourigeaud, Jordan Seitbatcheu (puis Romain Del Castillo, 76′), M’Baye Ninag.  L ’OGC Nice : Walter Benitez, Patrick Burner, Andy Pelmard, Gauthier Lloris, Racine Coly, Pierre Lees-Melou, Wylan Cyprien, Adrien Tameze, Youcef Atal (puis Stanley Nsoki86′), Arnaud Lusamba (puis Adam Ounas 75′) , Bassem Srarfi(puis Ignatus Ganago, 75′)

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire