10.2 C
Rennes
samedi 25 mai 2024
AccueilActualitésLE GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS À LA PLACE BANAT

LE GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS À LA PLACE BANAT

Ce 17 avril, Philippe Gustin, préfet d’Ille-et-Vilaine, Elise Dabouis, directrice de cabinet de la préfecture, et Yannick Blouin, directeur interdépartemental de la police nationale, recevaient la presse sous les ors de la République. Ils tenaient à présenter les résultats de leur opération « place nette » dans le quartier du Blosne, plus précisément sur la place du Banat, où une fusillade a récemment eu lieu le 10 mars dernier entre trafiquants (voir notre article). 

 Avec la mairie, nous avons énormément investi pour la rénovation urbaine dans le Blosne. C’est encore plus décevant que ce quartier soit gangréné par le trafic, » Philippe Gustin. 

En « monsieur propre » de la lutte des stupéfiants, Philippe Gustin a rappelé les « moyens sans précédent déployés », depuis cette date fatidique. « Sur le secteur du Banat, une soixantaine d’agents, y compris police, gendarmerie et CRS, ont été mobilisés chaque nuit. » Vendredi dernier, il a lancé l’opération « place nette », en coordination avec le procureur, Philippe Astruc, dans le but de « reconquérir les territoires » abandonnés de la République. Depuis vendredi, les policiers ont interpellé seize individus, dont des « gros bonnets » et des « nourrices ». Bien moins marquant, mais tout aussi essentiel : des équipes cynophiles ont sillonné trois groupes scolaires rennais. « Il s’agissait de rassurer les établissements sur la présence ou non de cache », précise le préfet. 

Un nettoyage de printemps

En sus des contrôles d’usagers de drogues, routiers et des parties communes, la « visite » de cinq commerces du quartier a conduit à la découverte de 23 kilos de tabac de contrebande. « Dix tonnes d’encombrants ont aussi été évacuées à l’initiative de la mairie et de la métropole », ajoute Philippe Gustin. « Ces objets entravaient les cages d’escalier et les parkings dans le but de perturber l’action des forces de l’ordre. » Tout aussi important, ce « nettoyage de printemps » est passé hier par l’évacuation de deux appartements utilisés par des « trafiquants de stupéfiants » « Ce dernier dispositif est intéressant et extrêmement rapide pour nettoyer des résidences en moins de 72 heures », précise le préfet. 

584 policiers engagés

Du 10 mars au 11 avril, les forces de l’ordre ont contrôlé 3893 personnes (soit une centaine par nuit), dressé 99 amendes pour usage de stupéfiants et saisi 10 046 euros. Depuis le lancement de «place nette», les autorités ont engagé 584 policiers, des CRS, des gendarmes qui ont procédé à 41 interpellations, confisqué une somme de 13 765 euros, saisi 17, 6 kilos de cannabis, et 1, 4 kilo d’héroïne. « Nous allons poursuivre cette opération pendant trois semaines », ajoute le préfet. « Avec le ministre, nous souhaitons faire un cas exemplaire de notre action “place Banat” . Nous y arriverons que si nous avons une bonne coordination entre tous. » 

Celui qui fume ses joints doit être conscient que derrière, il y a des gens qui ont du sang sur les mains. Des rafales de Kalachnikov auraient pu toucher des grands-mères, des gamins. » 

Face aux défis posés par les organisations criminelles, le préfet est déterminé à intensifier les efforts. « Nous ne sommes plus à l’époque de Peace and Love, des petits oiseaux et de “tout le monde est gentil.” Tout cela est bien fini ! Nous faisons face désormais à des narcotrafiquants. » Dans trois semaines, Philippe Gustin prévoit de revenir pour un bilan. Mais quid de l’après et notamment de la période des JO ! D’ici là, l’opération « place nette » aura peut-être procuré ses effets. «  Ce que je souhaite, c’est que les enfants puissent faire du vélo et que les personnes âgées effectuer leurs courses, sans avoir la peur aux ventres. » 

Infos + : « concentrer nos forces sur ce quartier ne signifie pas que nous négligeons les autres zones. » Le préfet. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

L’ASIE AUTREMENT AVEC MANON

Manon, 31 ans, est « Travel planner » depuis janvier 2024, à Rennes. Passionnée de tourisme et d’Asie, elle a décidé d’offrir ses conseils pour permettre...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser