5.5 C
Rennes
lundi 30 janvier 2023
AccueilActualitésEMBAUCHE DE MAIN D'OEUVRE ÉTRANGÈRE : L'ASSOCIATION ACCOMPAGNE LES ENTREPRISES

EMBAUCHE DE MAIN D’OEUVRE ÉTRANGÈRE : L’ASSOCIATION ACCOMPAGNE LES ENTREPRISES

Rue de Dinan, l’Union des associations interculturelles de Rennes (UAIR) accompagne et informe les primo-arrivants (arrivée en France depuis moins de 5 ans et en attente de régularisation). À la tête de cette association, Meriem Mettouchi peut compter sur deux salariées, de nombreux bénévoles et près de douze formateurs en français.

Au-delà des actions prioritaires et sociales, elle et ses services reçoivent des ressortissants de tous pays avec une promesse d’embauche ou une autorisation de travail fournie par les employeurs. « Mais depuis quelque temps, de plus en plus d’entreprises viennent nous voir », précise Meriem Mettouchi. « Nous les éclairons juridiquement et nous les accompagnons dans leur dossier auprès de leur préfecture. »

Loin d’être inutile, l’UAIR rend moins complexe l’introduction d’une main-d’œuvre étrangère depuis le monde entier ou lors de missions exceptionnelles sur le territoire français. Elle vérifie notamment le bien-fondé de l’annonce, la « volonté » du candidat, l’absence de candidatures de Français, d’Européens, ou d’étrangers déjà autorisés à travailler en France ou encore la solvabilité de la société. « Les démarches sont de plus en plus compliquées. En moyenne, les dossiers aboutissent au bout de six mois.  Depuis la Covid, bien des entreprises renoncent face aux procédures administratives. »

Face à ces délais longs, extrêmement longs, Meriem Mettouchi attend beaucoup du projet gouvernemental, voulant créer un titre de séjour « métiers en tension ». « Cette Loi favorisera le recrutement de travailleurs étrangers en situation irrégulière dans les secteurs qui peinent à embaucher comme la restauration, le service à la personne, le bâtiment… Elle soulagera les entreprises, à condition que les employés soient eux aussi respectés. »

D’ici là, l’UAIR espère obtenir la confiance de tous les acteurs locaux et financiers. « Nous avons traversé une période compliquée pendant le Covid comme beaucoup d’associations. Notre objectif est de pouvoir renforcer nos relations avec nos partenaires historiques. La CAF et le département ont renouvelé leur fidélité. Nous volons entamer la même démarche avec la ville de Rennes qui nous avons rencontrée le 14 décembre dernier. » Union des associations interculturelles de Rennes (UAIR), 62 rue de Dinan, 35000 Rennes. Tél. : 02 99 33 01 03. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

RENAISSANCE ILLE-ET-VILAINE : UNE MÉHAIGNERIE EN PREND LA TÊTE 

Samedi matin, le groupe Révéler Rennes (mouvement macroniste) se réunissait au Piccadilly. Presque au même moment, la liste de Laurence Maillart-Méhaignerie (députée) arrivait en...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser