Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

LA PLAQUE OUBLIÉE DU RÉSISTANT

test2

Jean-Claude Camors est né le 27 octobre 1919, à Pau, dans une vieille famille béarnaise. Fils et petit-fils d’officier, il entre au prytanée militaire de la Flèche. Le bac en poche, il entre comme stagiaire à la Banque de France. “Impatient de brusquer son engagement, explique Sylvain Cornil, membre de la Fondation de la France Libre, il se rendit en Bretagne et chercha, avec un camarade, à passer en Angleterre. La Gestapo était aux aguets. Jean-Claude échappa aux pièges ; son camarade fut pris et fusillé.”

Fin 1941, le jeune homme arrive en Grande Bretagne. Parachuté en France vers mars 1942, il se rend à Loches, où il s’agit de détruire, par explosifs des convois allemands circulant sur voie ferrée. “En ce qui concerne le magnifique travail accompli par votre fils, écrit le capitaine Dorothy A. Smith, de l’armée américaine, à Mme Maurice Camors (17 mai 1946), nous ne pouvons que vous dire qu’il travaillait pour différents réseaux d’évasion et de renseignements, et qu’il était, grâce à ses connaissances approfondies et spécialisées du parachutage, de radio et de codes, grâce à son initiative et son énergie, un agent hors ligne.”

En 1943, Jean-Claude Camors prend du galon. Avec ses noms d’emprunt (Caulaincourt, Raoul, Noël, Gérard), son audace est saluée. Il est chargé de créer un vaste réseau d’évasion à travers notre pays, de la Belgique à la frontière d’Espagne. A Rennes, il se retrouve en octobre 1943. Trahi par un ancien légionnaire, il est mortellement blessé lors d’une fusillade, non sans avoir avalé des documents confidentiels. Le 10 novembre 1947, à Rennes, une plaque de marbre était posée sur la maison du meurtre (Café de l’Époque) portant ces mots : Ici est tombé glorieusement pour la France le 11 octobre 1943, Jean-Claude Camors, chef du réseau Bordeaux-Loupiac et compagnon de la Libération. Pour en savoir plus, c’est ici (https://www.bing.com/search?q=jean-claude%20camors&FORM=ATUR02&PC=ATUR&PTAG=ATUR07RAND) ou encore ici (https://www.ordredelaliberation.fr/fr/compagnons/jean-claude-camors

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire