"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Politique

LA FIÈVRE JAUNE DE LA FRANCE D’EN BAS !

Encore aujourd’hui, ils étaient des dizaines à bloquer les routes d’Ille-et-Vilaine. A Bain de Bretagne (notre photo), ils étaient une quarantaine à l’entrée de la zone commerciale pour filtrer les passages des voitures et des camions. A Vern-sur-Seiche, environ 200 camions ont bloqué le dépôt carburant de Vern-Sur-Seiche, au rond-point de la Croix-Rouge. A Saint-Malo, Fougères et Louvigné-du-Désert, ils étaient tout aussi nombreux sur les routes départementales. “On ne bougera pas tant que l’on n’aura pas décroché un geste de la part du gouvernement”, confiait Bertrand.

Samedi et dimanche derniers, de nombreux manifestants avaient déjà bloqué le périphérique de Rennes et de nombreux points stratégiques départementaux au plus grand dam de certains commerçants. “Mon chiffre d’affaires a été divisé par deux”, notait un coiffeur, ce samedi. Mais ce qui n’a pas empêché un youtuber de faire un carton sur le net avec son pastiche de “Né en 17 à Leidenstadt” de Fredericks, Goldman et Jones (plus d’un million de vues).

Le mouvement est particulièrement suivi en Bretagne avant la grande mobilisation prévue à Paris, ce samedi 24 novembre. Cet événement intitulé «Acte 2 Toute La France à Paris» comptait déjà des milliers de participants sur sa page Facebook. D’après le ministère de l’Intérieur, 27.000 personnes ont pris part ce lundi à des actions. Ils étaient 290.000 samedi. A noter malheureusement que les manifestations ont fait un mort et 528 blessés, dont 17 grièvement.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire