12.2 C
Rennes
mardi 16 avril 2024
AccueilActualitésJUGÉ POUR VIOLENCES SUR DEUX ANCIENNES COMPAGNES

JUGÉ POUR VIOLENCES SUR DEUX ANCIENNES COMPAGNES

L’homme est violent, très violent. À l’égard de ses deux ex-compagnes, il n’a pas été un enfant de chœur. Il leur a donné des coups de poing au visage. Il a jeté par la fenêtre une télévision, un micro-ondes, crevé les pneus d’une voiture, harcelé au téléphone des centaines de fois et klaxonné à tire-larigot devant l’appartement de l’une d’elles. Pour couronner le tout, il a menacé avec une hachette un groupe d’amis venu secourir une des jeunes femmes. 

Ce vendredi 7 octobre 2022, l’homme est jugé devant le tribunal correctionnel de Rennes dans le cadre d’une comparution immédiate. Devant les juges, il conteste la quasi-totalité des faits, « sauf peut-être une fessée ». « Je suis quelqu’un de très poli, très gentil », ose-t-il devant le tribunal. Face aux violences inquiétantes et l’altération de la santé des victimes, le procureur de la République exige le maintien en détention et requiert 8 mois d’emprisonnement dont 4 mois assortis d’un sursis probatoire (et la révocation d’un ancien sursis à hauteur de 5 mois). 

Le tribunal a condamné le prévenu à la peine de 12 mois d’emprisonnement avec sursis probatoire. Il ne dormira donc pas en prison, mais il devra rendre des comptes régulièrement devant la justice et ne devra pas entrer en contact avec les victimes. Son avocate Stéphanie Peltier avait évoqué l’insertion réussie dans le monde professionnel de son client. 

// Dernières nouvelles publiées

UNE DISPARITION INQUIÉTANTE

La gendarmerie d’Ille-et-Vilaine a lancé un appel à témoins, après la disparition de Margaux Chevrollier, 38 ans, résidente de Melesse. N’ayant plus donné signe...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser