CECI EST UN TEST 1
Actualités

IL AVAIT DÉCLENCHÉ L’INTERVENTION DU RAID : LE TIREUR DE LA RUE DE FOUGÈRES DORMIRA EN PRISON

Ecrit par Matéo Gouriou
test2

Lundi 17 octobre 2022, à 17 h 55, un homme frappe ses chiens aux pieds d’un immeuble. Au-dessus de lui, le locataire d’un appartement fume une cigarette à son balcon. Choqué, il fait une remarque. Mais la réflexion n’est pas du goût du propriétaire des animaux qui revient avec une arme, une machette et tire vers le résident. Après son geste, il prend la poudre d’escampette dans le quartier où il est contrôlé par hasard par les policiers de la BAC, mais le laissent repartir. Par recoupement, ils font vite le rapprochement avec le tireur et sollicitent l’intervention du Raid dans l’appartement de l’individu.

À l’intérieur, l’élite de la police retrouve de nombreuses armes. Mais l’occupant a disparu. Il sera interpellé chez sa tante le lendemain à 10 h. À l’audience, dans le cadre d’une comparution immédiate, l’homme âgé de 25 ans reconnaît avoir tiré en direction du locataire. Mais il tente de minimiser les faits. « J’ai employé une arme Air Soft, achetée légalement dans une armurerie un an auparavant. » Face à lui, le ministère public déplore chez le prévenu « une recrudescence des violences » pour des mobiles dérisoires. « Le RAID a été envoyé sur place en soutien des services de police au vu de la gravité des délits commis et du trouble à l’ordre public majeur », lui rappelle-t-elle. 

Le prévenu aurait croisé un témoin avec ses deux armes à la main en lui disant « qui veut jouer avec moi ? » une magistrate. 

Avocate du prévenu, Marine Gravis tente de défendre son client. « Il a employé des armes factices. Il a voulu faire peur, mais il n’a jamais tenter de blesser qui que ce soit,» martèle-t-elle. Le tribunal condamne Jeremy Lecoursonnais à 18 mois d’emprisonnement, dont 12 mois assortis d’un sursis probatoire pendant 2 ans et révoque un ancien sursis de 3 mois. L’individu à l’interdiction d’entrer en relation avec la victime et de se rendre à Maurepas. Il ne doit pas porter une arme pendant 5 ans. Dès ce soir, il dort en prison pour 9 mois.

A propos de l'auteur

Matéo Gouriou

Laisser un commentaire