portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Faits divers

GILETS JAUNES : CLÉMENCE POUR L’UN, PLUS SÉVÈRE POUR L’AUTRE

Le 29 juin dernier, à Rennes, lors de la manifestation des Gilets Jaunes, un homme âgé de 35 ans, sortant d’études d’histoire de l’art, bouscule violemment un officier de police, lui occasionnant trois semaines d’arrêt de travail. Comparant devant le tribunal correctionnel, fin juin, il nie être un manifestant et demande le report de son jugement, le temps de préparer sa défense.

Ce 29 juillet prochain, l’individu comparaissait à nouveau pour rébellion, violences sur une personne dépositaire de l’autorité publique et participation à un mouvement non autorisé. Devant les juges, il a juré ne pas être un manifestant et avoir percuté involontairement le représentant de l’ordre. Le tribunal lui a donné raison en requalifiant les faits en violences involontaires. Estimant clémente la position du juge, le procureur et l’avocat du blessé ont décidé de faire appel de cette décision.

Lors de la même audience, les magistrats du tribunal correctionnel de Rennes ont été plus sévères avec un Rennais de 42 ans, interpellé, ivre pour avoir jeté une canette contre les forces de l’ordre au cours d’une manif des gilets jaunes le samedi 27 juillet. Le prévenu, déjà connu des services de police, a été condamné à une peine de trois mois ferme.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire