12.1 C
Rennes
mercredi 17 avril 2024
AccueilSportArchivesECOLE SAINT-MICHEL : LES PARENTS D'ELEVES TOUJOURS HOSTILES AU PROJET DE BATI...

ECOLE SAINT-MICHEL : LES PARENTS D’ELEVES TOUJOURS HOSTILES AU PROJET DE BATI ARMOR

A l’école Saint-Michel, le promoteur Bâti Armor veut raser un bâtiment scolaire pour construire un grand immeuble de 35 mètres de haut. Il vient d’ailleurs de décrocher le permis de construire auprès de la mairie de Rennes.

Opposé fermement au projet, Patrice Letessier, président de l’association de protection, s’est exprimé lors du dernier conseil municipal, ce lundi. Et il en avait gros sur le coeur. « Ce soir, nous sommes toujours contre ce projet pharaonique prévu pour six ans de travaux dans le giron d’une école de 400 enfants de moins de 11 ans. » Il est surtout très en colère contre les services urbains et madame la maire. « Nathalie Appéré, nous restons dubitatifs sur votre engagement de sursoir à statuer au permis tant qu’un projet ne serait pas admis par les parties. » Pour lui, pas de doute, rien n’a été respecté. « Il y a bien une réunion, mais aucun compte rendu n’a été transmis. Aucun modus vivendi n’a été défini et aucun autre rendez-vous n’a été organisé dans les trois derniers mois. » Pour lui, pas de doute, on a fait fi de ses désidératas. « Tout était décidé d’avance. Nous n’avons pas fait parti de l’équation. Nous pouvons donc légitiment nous demander si vos engagements étaient des mensonges ! »

L'immeuble donnera sur la cour des élèves.
L’immeuble donnera sur la cour des élèves.

Contre les accusations de monsieur Letessier, la maire a demandé à son adjoint, Sébastien Séméril de répondre. « Vos propos n’engagent que vous, » a-t-il précisé. Je me permettrais simplement de vous dire que certains d’entre eux sont à la limite de la diffamation alors que les élus ont toujours été dans une logique d’écoute. » Ceci étant dit, il a tenu à réitérer ses arguments. « Ce projet est privé sur la propriété privée d’une congrégation religieuse. Il n’appartient aucunement à la ville de Rennes de faire de l’ingérence dans les règles de l’enseignement privé. La ville de Rennes est uniquement un acteur du programme au titre de sa compétence de délivrance des permis de construire et de son rôle de médiation. »

L'immeuble sera aussi haut que l'église Saint-Hélier
L’immeuble sera aussi haut que l’église Saint-Hélier

Mais très vite Sébastien Séméril est sorti de son rôle d’observateur pour se féliciter d’un projet de qualité selon lui moins dense. « L’opération propose aujourd’hui de nouveaux espaces verts, un mail piétonnier et un plateau sportif pour intégrer l’école dans la ville, » a-t-il ajouté avant de préciser : Dans l’intérêt général, le projet est essentiel pour la pérennité de l’école et doit voir le jour. Il rénove l’école maternelle pour répondre aux besoins du quartier. Il retape l’école élémentaire qui sans une intervention lourde risquerait de fermer. » Dont acte.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

MOULINS : FEU DANS UN BÂTIMENT AGRICOLE

Ce 16 avril, à 20 h 29, à Moulins, dans la zone artisanale du Ballon, le feu a pris dans un bâtiment agricole de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser