maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

COUP DE MASSUE POUR LES BÂTIMENTS REMARQUABLES !

test2

La période estivale est toujours la meilleure pour procéder aux basses besognes comme les arrachages d’arbres ou démolition du patrimoine. Depuis quelques jours, les pelleteuses sont en action rue du capitaine Alfred Dreyfus. Sous le regard de nombreux passants, elles y démolissent des vieilles bâtisses, jugées pourtant remarquables par la municipalité…

La destruction de ces maisons a provoqué beaucoup de fumée. Photo Enocq

Il y a peu, les Amis du patrimoine ne décoléraient pas sur cette triste affaire ! Ils dénonçaient “l’atteinte insoutenable” au patrimoine que représente la destruction de ces immeubles du XVII° au XIX° siècle des 4 & 6 rue du Capitaine Dreyfus (centre-ville). “Leurs extérieurs ne révèlent pas assez la qualité des joyaux intérieurs architecturaux tels que des cheminées, escaliers, charpentes qui leur ont valu d’être dotés de trois étoiles dans le répertoire annexe au plan local d’urbanisme Rennes Métropole”, expliquaient-ils sur leur site.

Amèrement, les Amis du Patrimoine regrettaient cette démolition. “La ville de Rennes a accordé le permis de démolir avant la révision du plan local d’urbanisme en 2018 & 2019 contre l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France représentant l’Etat mais avec l’assentiment arbitral du préfet.” Depuis, la municipalité rennaise a fait des nouvelles promesses. Elle s’est engagée à préserver totalement les bâtiments dotés de trois étoiles. “Nous serons très attentifs au respect de cette réglementation”, prévient aujourd’hui l’association. “La future municipalité devra montrer que la protection patrimoniale soit vraiment une priorité assortie de moyens réels de  prévention, maintenance, restauration, valorisation. Ce n’était vraiment pas le cas jusqu’à maintenant.”

En lieu et place des démolitions, le projet de construction confié au promoteur Bâti Armor et à l’architecte Bruno Gaudin propose environ 25 logements en accession à la propriété (du T2 de 45m² au T6 de 180m²), environ 170 m2 de commerces et 21 places de stationnement Sur une surface de 2141 m2, à l’angle du quai Emile Zola et de la rue Alfred Dreyfus. Son architecture se veut à la fois contemporaine et respectueuse du Patrimoine. La livraison des logements est prévue fin 2021.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire