CECI EST UN TEST 1
Restaurants & Bistrots

CONTRE LA FERMETURE DES RESTAURANTS, DES OUVERTURES SYMBOLIQUES

Ecrit par Lisa Begouin
test2

Le restaurant L’ambassade, situé 12 rue de la Parcheminerie, veut ouvrir symboliquement ses portes les 13 et 14 mars dans le respect des gestes barrières et de façon légale afin de renouer avec ses clients. Sur sa devanture, on peut y lire : “Bientôt un an ! Ça suffit ! Encore combien de temps ?! ” Mais il n’est pas le seul. Bien d’autres établissements ont l’intention de suivre sa démarche. 

On ne fait pas d’ouverture sauvage, insiste le patron du restaurant. “C’est une ouverture légale, le but est de montrer notre sérieux et notre envie de travailler.”

A l’approche du triste anniversaire du premier confinement, L’ambassade prend cette décision tant pour les employés que pour les consommateurs. “Nous voulons donner de l’espoir aux gens”, affirme le gérant, Pierre. D’ici samedi, l’équipe du restaurant mettra tout en œuvre pour rouvrir dans les meilleures conditions possibles. “Il y a énormément de travail. On repart à zéro”, confie le patron. “On doit entreprendre le nettoyage intensif de la cuisine et surtout procéder au rachat de tous les produits”.

Mais cette organisation se fait dans la bonne humeur. “Les équipes sont heureuses de se remettre au travail. Elles s’ennuyaient. Moralement, c’était dur.” Mais comment cela va-t-il se passer ?  Le 13 mars, L’Ambassade assurera de la vente à emporter, le midi, et le soir de la livraison par le biais des “coursiers Rennais”, l’alternative locale de Deliveroo ou Uber Eats. 

Durant la journée de samedi, le patron espère recevoir un soutien important de la part des Rennais. Lui-même est membre et responsable du collectif rennais “On va tous trinquer” qui a envoyé récemment un courrier aux élus bretons pour évoquer leur avenir dans les mois qui viennent. “Nous sommes sans visibilité, sans espoir,” écrivent-ils. “Les restrictions de libertés ne peuvent devenir la règle.” Ce samedi, deux établissements éphémères seront ouverts place des Lices et place de la Parcheminerie où des cafés seront offerts aux passants. 

A propos de l'auteur

Lisa Begouin

Laisser un commentaire