portefeuille cuir homme femme Rennes
Patrimoine

AVENUE SERGENT MAGINOT : LA DEMEURE CLASSÉE D’INTÈRET LOCAL SERA DÉTRUITE

“La ville gagne tous ses contentieux immobiliers”, aurait dit le 28 mars le premier adjoint au maire de la ville de Rennes, Cette phrase aurait été prononcée au cours d’une réunion préparatoire à la révision du PLU (plan local d’urbanisme), selon les Amis du Patrimoine Rennais. Quelques heures après, les Rennais apprenaient la prochaine démolition de la belle bâtisse de l’avenue du Sergent Maginot. 

“Cette demeure était le symbole de la résistance de ceux qui veulent croire que la Ville de Rennes ne finira pas par sacrifier tout son beau patrimoine en dehors du périmètre du Secteur sauvegardé”, expliquent les Amis du Patrimoine. Mais le conseil d’état a brisé le rêve. Lors d’une décision prise le 27 mars 2017, il a estimé qu’il n’existait aucun moyen sérieux de permettre l’admission du pourvoi en cassation. 

Le bâtiment ne sera pas détruit avant quelques mois. Classé dans le patrimoine d’intérêt local, il conserve encore les traits des hôtels particuliers. Son style est qualifié « d’académique » avec ses travées, ses baies, ses pilastres, chapiteaux ou frontons. Il emprunte aussi quelques éléments à l’architecture « belle époque » : bandeaux de briques, linteaux en fer ornés et décor de céramique ainsi que des mosaïques d’Odorico. 

Pour en savoir plus : Le 2 avril 2013, le maire de Rennes avait accordé à la société civile de construction vente Briand un permis de construire et de démolir pour l’édification d’un immeuble d’habitat collectif. Le conseil d’Etat met aujourd’hui fin à quatre ans de procédure. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire