portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

AVENUE JANVIER : LA VILLE ROMPT LE CHARME !

Ecrit par Dragan Brkic

“Du lundi 21 octobre et jusqu’en avril 2020, l’avenue Janvier sera fermée à la circulation dans le sens nord-sud depuis le boulevard de la Liberté jusqu’à la place de la gare pour permettre le démarrage des travaux de requalification”, explique la ville de Rennes. Par “requalification”, la municipalité rennaise entend aujourd’hui…tronçonnage d’arbres !

Commencé ce 21 octobre 2019, l’abattage est un jour noir pour de nombreux rennais amoureux de verdure. “C’est un gros sentiment d’écoeurement, d’amertume, de colère aussi quand on pense à la majorité silencieuse des 10000 pétitionnaires qui se sont exprimés contre ce projet de destruction des charmes de l’avenue Janvier dont la voix n’a nullement été entendue”, explique l’un de leurs représentants, le professeur de philosophie et écrivain, Pascal Rougé.

Scandalisé, le Rennais pointe du doigt nos édiles. “Cette idée initiale de destruction de ces arbres provient du PS et de EELV qui rivalisent entre eux pour savoir qui – à l’aune de la campagne des municipales – est le plus écologique des deux. Tout leur discours n’est que de… la poudre aux yeux devant les faits de ce qui est en train de se produire. Et le “massacre à la tronçonneuse” ne fait que commencer… ” Face à eux, Pascal Rougé et les pétitionnaires trouvent la municipalité rennaise soucieuse de réaliser des aménagements sur cette grande artère (terrasses de bar, voies cyclables, trottoirs élargis… ). Mais pas uniquement…ils ont devant eux quelques riverains soucieux de limiter les fientes d’oiseaux et l’ombre donnant sur leur appartement.

Entre ceux qui défendent le projet urbain (peu nombreux) et ceux qui luttent contre les émissions de carbone et le réchauffement climatique, c’est aujourd’hui la foire d’empoigne. “Nous le savons et le constatons tous les jours. Les arbres dans nos villes contribuent au bon équilibre naturel. Ils retiennent l’eau, apportent de la fraicheur, amènent de l’oxygène dans nos villes saturées d’oxyde de carbone. Leur verdure apaisante au regard, contribue à garder en centre-ville la vie de nombreuses espèces d’oiseaux”, s’exclame Brigitte, presque la larme à l’œil… 

La phrase du jour : “L’avenue Janvier est la première artère sous le regard des arrivants de la gare pendant la période de Noël. Quelle désolation de se séparer de l’ombrage des arbres pour un profit commercial !” 

 

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

4 commentaires

  • Bonjour à toutes et tous,

    Je suis personnellement très sensibles aux questions environnementales, mais personnellement, je trouve que ce dossier est de la pure BOBOLOGIE.
    Quand je lis la phrase du jour, je me questionne sur votre capacité de prise de recul : “L’avenue Janvier est la première artère sous le regard des arrivants de la gare pendant la période de Noël. Quelle désolation de se séparer de l’ombrage des arbres pour un profit commercial !”

    On condamne la vision commerciale en pleurant la période de noël, c’est une blague ou quoi ?

    Aussi, réduire ce projet à une seule perspective commerciale, c’est mal regarder le fond du projet : n’y a-t-il pas une amélioration des transports doux ? Le Bus ? Le Vélo ? Ce n’est pas de l’écologie, ça peut être ?

    Je trouve que les signataires ont bien du mal à sortir du centre ville pour pleurnicher sur ces quelques arbres. J’imagine que ce sont les mêmes qui critiquent la construction des immeubles alors que ces derniers protèges la ceinture verte rennaise ! Et ces mêmes personnes habitent dans des logements qui n’existaient pas il y a 60 ans… et qui ont nécessité la découpe d’arbres.

    BREF
    Ce débat est stérile et les bobos dépensent de l’énergie sur des faux-sujets.

    • Completement d’accord avec vous.

      Papier effectivement surréel. Avec les citations des élans poétique de ce monsieur … où un “charme ” est un arbre. puisque “requalification” veut dire selon ce monsieur “tronconnnage d’arbre”. Plutôt risible. On évalue d’entrée la bonne foi. Besoin d’exposition médiatique Mr Rougé ???

      “Par “requalification”, la municipalité rennaise entend aujourd’hui…tronçonnage d’arbres !”. Puis plus tard, dans l’article on apprend que -au détour du brûlot poétique- “la municipalité veut “réaliser des aménagements sur cette grande artère (terrasses de bar, voies cyclables, trottoirs élargis… ).” A la bonne heure !!! Donc la mairie va effectivement y faire des choses, des aménagements ???!!? Oh ben zut alors … J’avais mal compris. Je croyais qu’il allait s’agir juste d’un “massacre à la tronconneuse” !!!! Bbbbbbrrrrrrr ….. La vérité enfin. En plus, l’iconographie proposée est jolie ! Des terrasses, des vélos, des gens qui s’y balladent … Quoi de mieux? Aujourd’hui, dans cette avenue, on voit des gens courir aller prendre des trains. Des employés des nombreuses entreprises et administrations voisines, en pause clope ou sandwich sur le pouce. Basta !!!

      Cette avenue est aujourd’hui moche. Personne n’y traîne en arrivant de Paris pour y humer le bel air rennais. On y passe ! C’est tout. Voire, on la fuit. Il n’y a rien à y faire. Un ou deux restau …. Elle n’est pas agréable ! Noël ou pas !!! Comien de rennais aujourd’hui passent du temps sur cette avenue??? Impersonnelle. Pas agréable.

      Puis, la “majorité silencieuse des 10000 pétitionnaires”. Silencieuse??? Elle signe une pétition !?!! Le pompom !!! Puis majorité??? Combien d’habitants à Rennes ??? 221 500 habitants !!! Et 10 000 qui signent une pétition …. cela fait une majorité ??? Depuis combien de temps?

      Qui est le journaliste qui a repris ces propos aberrants avec moultes effets poétiques sans sens de ce monsieur. Un militant, pas un journaliste pour sûr ! Quand on fait un papier sur un sujet important, on écrit pas n’importe quoi.

      J’aime la poésie, les arbres et ce quartier. Mais il faut être responsable quant à l’avenir de cette avenue, aujourd’hui vide de sens. Y compris à …. Noël !!!

      • Merci pour vos commentaires qui montrent ô combien ce sujet divise les Rennais. Il aurait été particulièrement honnête de votre part de signer de votre nom et de respecter le travail du journaliste, voire de ne pas être insultant. Mais de nos jours, le combat d’idées passe malheureusement par la violence. Respectueusement. la rédaction.

        • violent, vous allez fort. mai si j’ai insulté le journaliste, je suis désolé. d’ailleurs, j’essaie detrouver la fonction modification et ne trouve pas. je peux effectivement modifier cette partie. pour le reste, c’est mon avis.

Laisser un commentaire