24 C
Rennes
vendredi 19 juillet 2024
AccueilActualitésAFFAIRE MAGALI BLANDIN : LES TROIS GÉORGIENS SERONT RENVOYÉS DEVANT LE TRIBUNAL...

AFFAIRE MAGALI BLANDIN : LES TROIS GÉORGIENS SERONT RENVOYÉS DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL

Ce matin, dans son édition du jour, Le Parisien revenait sur l’affaire Magali Blandin, âgée de 42 ans. Il rappelait la tragédie survenue le 11 février 2021, à Montfort-sur-Meu où la jeune femme a perdu la vie sous les coups de son ex-mari âgé de 45 ans et muni d’une batte de base-ball. Mais depuis le suicide de l’époux Jérôme Gaillard et celui de ses parents Jean et Monique (soupçonnés de l’avoir aidé), seuls trois Géorgiens sont désormais susceptibles de détenir une part de vérité. 

Gio Z, Severiani T et Zaza P sont impliqués dans ce triste drame à plusieurs degrés. L’un a prêté et détruit le véhicule où le corps de l’infortunée Magali a été transporté dans une forêt et recouvert de chaux vive. L’autre aurait proposé à Jérôme Gaillard les services d’un Russe pour mettre fin aux jours de la victime, moyennant une somme d’argent (20 000 euros). « Si Magali était un problème, il fallait se débarrasser du problème », lui aurait dit Gio Z, ancien joueur semi-professionnel (sources : Le Parisien). 

J’aime ma femme plus que tout, mais je n’ai plus d’autres choix que de la tuer ». Enregistrement de Jérôme Gaillard par Gio Z.

Mais à défaut d’aider l’assassin, le Géorgien l’avait fait chanter avec des enregistrements. Il lui avait demandé une somme de 15 000 euros et planifié un rendez-vous avec lui, le 14 mars 2021. Ce jour-là, le GIGN, finalement prévenu par Jérôme Gaillard, avait interpellé les maître-chanteurs géorgiens puis… quelques heures plus tard, le meurtrier lui-même. 

Par réquisitoire définitif du 7 juillet 2023, le parquet de Rennes a bien requis le renvoi de trois Géorgiens devant le tribunal correctionnel. Il poursuit les trois hommes pour des infractions de tentative d’extorsion, d’escroquerie, de non-empêchement de crime, destruction de documents ou objet pour faire obstacle à la manifestation de la vérité concernant un crime ou un délit.

« Il appartient désormais au juge d’instruction de décider des suites de ce dossier après avoir recueilli les observations des autres parties », ajoute Sébastien Farges, procureur de la République adjoint de Rennes. Le procès pourrait avoir lieu l’année prochaine. Il sera suivi par une nombreuse presse et bien sûr les parents de Magali Blandin et ses quatre enfants. 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE RC VANNES : EN AVANT AVEC LE RENNAIS INTERACTION

Installé à Rennes, rue de Châteaugiron, le groupe Interaction est un acteur national et désormais international du recrutement et de l’intérim. Il vient de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser