1.9 C
Rennes
lundi 22 avril 2024
AccueilSportArchivesABATTAGE DES ARBRES : UN SEUL CHARME NOUS MANQUE ET TOUT EST...

ABATTAGE DES ARBRES : UN SEUL CHARME NOUS MANQUE ET TOUT EST DÉCHARNÉ !

« Il y a des combats plus héroïques et plus universels que la défense de deux rangées d’arbres dans une ville de province moyenne », reconnaît Pascal Rougé, auteur de Non, à l’abattage des arbres avenue Janvier à Rennes. Mais voilà notre philosophe patenté, notre éditeur engagé n’en peut plus de cette « ville, en train, pour le meilleur et trop souvent pour le pire, de se défigurer au nom d’une extension infinie. »

« La coupe est pleine, » écrit-il. A tel point que notre auteur veut s’engager contre la « minéralisation à outrance » du centre ville, contre cette « gentrification », contre cette « fuite en avant incarnée » dans des chantiers pharaoniques. « Depuis des années, le centre ville est devenu impossible à vivre en matière d’écologie urbaine. Il suffit de voir le désastre de la place Hoche, que certains baptisent ironiquement la place Moche. (…). » 

L’auteur Pascal Rougé ne veut pas d’un « projet arboricide ». Il ne souhaite pas « encourager les velléités d’expansion des zones commerciales ». Il veut encore moins satisfaire les « appétits hégémoniques des limonadiers ». Contre cette minéralisation, l’auteur défend la « santé insolente » des charmes de l’avenue Janvier. « Solides, coriaces, téméraires, ils possèdent cette vertu d’être particulièrement résistants aux parasites et aux maladies habituelles. » 

Contre cette volonté de tout détruire pour tout reconstruire, Pascal Rougé en appelle au bon sens. Soixante pages écrites avec style, avec engagement, avec l’envie de sauvegarder ces arbres. « Un seul charme nous manque et tout est décharné », conclut-il. Il est parfois des écrits qui méritent juste d’être lus pour avoir l’impression d’être parfois pris en considération par les tenants du pouvoir…  

Phrase du jour : « On sait pourtant la valeur sentimentale et les formes d’attachement que les hommes agrafent à des lieux de vie citadins dans lesquels ils ont grandi, échangé, partagé des affects et fait des expériences individuelles et collectives. » Pascal Rougé, Non à l’abattage des arbres avenue Janvier, à Rennes, aux éditions Le Temps qui passe, 8 euros.  En vente dans les librairies Le Failler, Forum du Livre, Greenwich, Planète IO, L’Encre de Bretagne, Blindspot-Les angles morts, La Procure à Rennes. Centre Leclerc (espace culturel) de Saint-Grégoire, Page 5 à Bruz et à la Maison de la Presse à Pont-Réan. 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

VOL AU COMITÉ DE QUARTIER DE CLEUNAY

Il y a une semaine, ce 20 avril, un vol a eu lieu à Cleunay, au beau milieu de nouveau centre urbain aménagé par...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser