11.6 C
Rennes
mercredi 17 avril 2024
AccueilSportArchivesA ONZE CONTRE NEUF : LES RENNAIS BUTENT CONTRE DES ANGEVINS PLUS...

A ONZE CONTRE NEUF : LES RENNAIS BUTENT CONTRE DES ANGEVINS PLUS VOLONTAIRES

Comment les Rennais ont-ils perdu un tel match ce samedi 19 novembre 2016 ? Face aux Angevins réduits à dix, puis à neuf, ils ont concédé un match nul bien navrant et décevant devant 23 142 spectateurs au Roazhon Park et sous une pluie diluvienne.

Pourtant tout avait bien commencé. A la 24e minute, Giovanni Sio, servi parfaitement par Baal, marquait un magnifique but, aussitôt dédié à son compatriote et ancien Rennais Laurent Pokou mort il y a quelques jours. Dans le stade, l’émotion était à son comble. On s’acheminait vers un 2-0 ou 3-0 avec un Adrien Hunou impeccable (tir sur le poteau à la 41e) et un Costil intraitable.

https://twitter.com/Roazhon352/status/800064659588075521

Mais voilà les démons rennais ont encore frappé. Ils s’enfonçaient dans un jeu de passe-passe sans saveur, Ils manquaient d’allant. Seuls Danzé et Grosicki tentaient de remettre en marche le Stade Rennais. En vain. Le Polonais était même sorti pour être remplacé par Henrique (73e).

Les Rennais ne tuaient pas la rencontre ! Ils restaient désespérant de fébrilité. Finalement, le Sco d’Angers égalisait par l’Ivoirien Pepe à la 83e minute sur une faute de Benjamin André. On commençait à regretter les propos du butueur angevin à la veille du match. «Je veux marquer un but à Costil, après avoir raté une belle occasion devant lui lors de la rencontre entre France et la Côte d’Invoire.» Un match à oublier bien vite…Rennes reste toutefois invaincue sur sont terrain.

 

 

Les réactions des entraîneurs : 

« Ce qui est énervant, assure Christian Gourcuff, entraîneur du Stade Rennais, c’est qu’on n’apprend pas de nos erreurs et c’est un manque de maturité qui ne nous permet pas d’avoir des ambitions supérieures. Pourtant, en première mi-temps, on a vu globalement de très bonnes choses, avec une circulation du ballon intéressante. »

« Je suis très fier de mes joueurs», a expliqué Stéphane Moulin, entraineur du SCO d’Angers. «C’est la prime à la soildarité, à l’état d’esprit à l’audace. C’est l’ADN de notre équipe. On ne lâche jamais, on fait planer le doute. C’est une juste récompense. »

Une minute d’applaudissements :

Une minute d’applaudissements a été rendue en l’honneur de Laurent Pokou, décédé cette semaine. 

 

 

Les compositions des équipes :

Trois cartons jaunes : Yoann Gourcuf et Pedro Mendes pour les Rennais et Andreu pour les Angevins . Deux cartons rouges : Nicolas Pepe, Romain Thomas pour les Angevins. 

Rennes

Costil (5) – Danzé (5), P.Mendes (cap) (5), Gnagnon (6), Baal (6) – Grosicki (5) puis P.Henrique (79eme), B.André (4), G.Fernandes (5), Hunou (6) puis Erasmus (86eme) – Y.Gourcuff (5) puis A.Diakhaby (69eme), Sio (7). N’ont pas participé : Gertmonas (g), Armand, Afonso, Janvier. Entraîneur : C.Gourcuff

Angers

Michel (5) – Manceau (4), Thomas (4), I.Traoré (5), Andreu (5) – C.Ndoye (cap) (6), Santamaria (6), Mangani (4) puis Pavlovic (66eme) – Sunu (4) puis Wissa (79eme), Diedhiou (4), Capelle (4) puis Pépé (66eme). N’ont pas participé : Mandrea (g), Touzet, Tait, Saihi. Entraîneur : S.Moulin

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

MOULINS : FEU DANS UN BÂTIMENT AGRICOLE

Ce 16 avril, à 20 h 29, à Moulins, dans la zone artisanale du Ballon, le feu a pris dans un bâtiment agricole de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser