"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

LE REPÈRE DE JULES : LE BISTROT DES PORTES MORDELAISES

Une fois n’est pas coutume, on a mangé dans le centre ville, après avoir profité d’une place de stationnement gratuite entre midi et deux. A côté des Portes Mordelaises, on a poussé la porte du Repère de Jules, petit bistrot ouvert depuis le mois de septembre par Philippe Scordia (ancien du Bruit qui court, rue de Saint-Malo).

A 49 ans, le professionnel de la restauration tente un nouveau challenge en lieu et place des Crêperies Mordelaises. Il propose une cuisine traditionnelle, simple et pas chère du tout. Il offre surtout un nouveau cadre où la déco est sobre, où l’univers est inspiré des années cinquante avec cheminées, petites briques et parquet en bois.

L’adresse plaira à ceux qui aiment les petits bistrots où l’on mange à la bonne franquette entre amis des planches de charcuterie et de fromage et où l’on boit quelques verres de vin. Rien de prétentieux, rien de grandiloquent, on est dans le petit monde de la bistronomie bien loin des étoilés Michelin. Mais rien de grave, les convives n’en sortent jamais l’esprit chagrin. 

Le restaurant est ouvert du mardi au samedi soir, au 6 rue des Portes Mordelaises (centre ville de Rennes, en face de la cathédrale). Plat du jour compris entre 8 et 11 euros. 

img_5934

Le petit plus : la décoration, le vin et les planches

Le petit moins : le service

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire