CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

À LYON, GENESIO EST LE “BOSZ”

test2

Encore un dimanche après-midi de fête pour les Rennais. Face à Lyon, à l’extérieur, les Rouge et Noir ont remporté une très belle rencontre contre des Lyonnais sur le score de 4 à 2. « Rennes a bien joué. Ce soir, on a perdu et c’est mérité », convient l’entraîneur lyonnais, Peter Bosz. Dans un stade plein, les Bretons ont donné une leçon de football. Ils ont recouvré le goût de la victoire, après leur triste défaite face à Leicester, en ligue Europa Conférence. Seul regret, ils ont concédé deux buts évitables, l’un contre leur camp et l’autre sur Penalty, après une faute inutile de Gomis dans sa surface de réparation. 

Dès les premières minutes, le Stade rennais imposait son jeu. Benjamin Bourigeaud retrouvait ses jambes et tentait un retourné acrobatique. Mais le hors-jeu était sifflé fort justement. Mais le nordiste le plus Breton repartait de plus belle et marquait du gauche quelques minutes plus tard (11e minute). Deux minutes plus tard, c’était au tour de Baptiste Santamaria, décidément en forme, d’aggraver le score sur corner. 

Une belle frappe de Terrier

On ne pouvait rêver mieux comme entame footballistique. Lyon perdait pied, à l’image de son gardien, Anthony Lopes, qui manquait d’inscrire un but contre son camp… Mais ce n’était que partie remise pour les Rennais. À la 46e minute, après un bon pressing devant la cage lyonnaise, Gaétan Laborde récupérait le ballon dans la surface. Il transmettait à Bourigeaud qui offrait à Lovro Majer le soin de concrétiser le 3-0. 

Trois minutes plus tard, à la 49e minute, Martin Terrier nettoyait la lucarne lyonnaise d’une belle frappe dont il a le secret. Le spectacle était beau. Mais Hamari Traoré gâchait la fête. Il marquait contre son camp, à la 59e minute, sur une tête de Toko Ekambi. Dix minutes plus tard, Gomis, le gardien rennais, commettait lui une faute impardonnable devant son but. Moussa Dembélé transformait facilement le penalty.

Un gros pressing
Rennes bat encore une fois Lyon (match aller, 1-4). « On a effectué une très bonne entame avec un gros pressing », explique Bruno Gensio. « On a su, contrairement à jeudi, demeurer efficace dans la finition. On a été beaucoup plus tueur dans la surface. En menant 2-0 au bout d’un quart d’heure, c’est, entre guillemets, plus facile. On a vu que cette équipe de Lyon pouvait réagir. Il a fallu rester vigilant jusqu’à la fin. En tous cas, je prends beaucoup de plaisir à voir un collectif qui entreprend les efforts les uns pour les autres. Le groupe est solidaire et a énormément de qualités dans le jeu. Le mérite revient aux joueurs avant tout. On leur demande beaucoup et ils répondent à nos attentes. Il faut les féliciter, mais il reste encore dix confrontations, ce sera très long jusqu’à la fin de saison. »
La défaite était amère pour l’entraîneur lyonnais. « Rennes a marqué très tôt et après ça, on s’est montré courageux, mais c’était trop tard. Je ne dispose pas d’explications. On a réalisé un excellent match à Porto et ce n’est pas la première fois que l’on se manque après un bon duel européen. Tout le monde savait que cette rencontre était importante face à une équipe mieux classée. Ce n’est pas un manque de concentration, c’est juste un match raté. » Rennes effectue une belle opération. Elle laisse Lyon, Lens, Monaco à huit points, Nantes à 7 et Lille à 6. On attend beaucoup de la rencontre ce jeudi contre Leicester. 

Les notes de Frédo : Alfred Gomis (3), Hamari Traoré (5), Warmed Omari (6), Nayef Aguerd (5), Adrien Truffert (6),  Jonas Martin (7), Baptiste Santamaria (8), Benjamin Bourigeaud (7), Lovro Majer (7), Martin Terrier (8), Gaëtan Laborde (6). Entraîneur : Bruno Genesio (9).

La feuille de match : 28e journée de Ligue 1 Uber Eats. Olympique Lyonnais/Stade Rennais F. C. : 2-4. Dimanche 13 mars 2022 – 17 h 5. Groupama Stadium. Buts : Benjamin Bourigeaud (11e), Baptiste Santamaria (13e), Lovro Majer (46e), Martin Terrier (49e), Hamari Traoré (csc 59e), Moussa Dembélé (82e sp). Avertissements : OL : Thiago Mendes (jaune 11e), Tanguy Ndombele (jaune 20e). SRFC : Adrien Truffert (jaune 27e), Jérémy Doku (jaune 68e) Alfred Gomis (jaune 80e)

La composition de l’Olympique Lyonnais : Anthony Lopes, Emerson Palmieri, Castello Lukeba, Léo Dubois (c) (Malo Gusto 46e), Lucas Paqueta (Houssem Aouar 79e), Thiago Mendes (Tino Kadewere 46e), Maxence Caqueret, Tanguy Ndombele (Damien Da Silva 79e), Karl Toko Ekambi (Jeff Reine-Adélaïde 78e), Moussa Dembélé, Romain Faivre. Entraîneur : Peter Bosz

La composition du Stade Rennais F. C. : Alfred Gomis, Hamari Traoré (c), Warmed Omari, Nayef Aguerd, Adrien Truffert, (Birger Meling 76e) Jonas Martin, Baptiste Santamaria, Benjamin Bourigeaud, Lovro Majer (Flavien Tait 65e), Martin Terrier (Jérémy Doku 65e), Gaëtan Laborde (Serhou Guirassy 90e). Entraîneur : Bruno Genesio. Arbitre principal : Antony Gautier. Crédit photo : Stade Rennais. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire