18.8 C
Rennes
lundi 22 juillet 2024
AccueilActualitésA L’ENTRÉE DU MARCHÉ DE SAINTE-THÉRÈSE : "J’ATTENDS DEPUIS TRENTE MINUTES"

A L’ENTRÉE DU MARCHÉ DE SAINTE-THÉRÈSE : « J’ATTENDS DEPUIS TRENTE MINUTES »

Le marché de Sainte-Thérèse est le deuxième de Rennes, après les Lices. Mais en ces temps de confinement, il est réduit au strict minium. « Pas plus de de quinze commerçants-producteurs sont autorisés à déballer », précise un policier municipal. Mais malgré le peu d’étals, les Rennais sont encore nombreux à attendre derrière les barrières de sécurité surveillées par un agent de la ville. « J’attends depuis trente minutes », explique un quarantenaire alerte sous le soleil.

Devant lui, en silence, une dizaine de personnes avec cabas ou encore poussettes ne sont pas loin d’arriver au bout de leur attente. Il y a la mère de famille, la retraitée, le vieux monsieur, pour beaucoup d’entre eux masqués. « Je ne sais pas où ils ont trouvé leurs masques », se demande une dame dans la file d’attente. « Moi-même, je suis malade, mais je n’en ai pas ! »

                             Sept agents de la ville pour réguler le marché

A l’autre entrée, les Rennais sont aussi patients à l’exception d’une dame un peu ronchonne qui réprimande un homme. « Veillez respecter la distance d’un mètre », lui dit-elle sèchement. L’homme ne préfère pas lui répondre. Mais en dehors cette petite escarmouche, pas un bruit, pas un geste déplacé et surtout tout le monde respecte les consignes.

« Pour  assurer la bonne marche des choses, nous sommes trois policiers municipaux et quatre agents de surveillance de la voie publique (ASVP) »,  explique un agent de la police municipale, lui aussi masqué. Tout est ici visiblement réglé comme du papier à musique. « Nos deux entrées sont régulées par nos ASVP qui font entrer les clients cinq par cinq, soit 70 personnes circulant dans le marché. Les gens jouent le jeu et comprennent globalement nos mesures. Même si nous avons quelques irréductibles… »

Pour fermer à midi pile, les policiers ferment plus tôt que prévu la file d’attente, soit à 11 h 30, en raison de la fréquentation trop nombreuse. Pour assurer une bonne couverture géographique du territoire rennais, les marchés du Gast (mardi), Sainte-Thérèse, Toussaints et Mail (mercredi), Jeanne-d’Arc (jeudi), Villejean (vendredi), des Lices et du Blosne (samedi) sont maintenus. Les marchés Cleunay, Robidou et Beauregard (mardi), Hoche et Sarah-Bernhardt (jeudi), et les marchés Albert-Bayet et Poterie (vendredi) sont annulés.

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

CONCERT BARCELLA : ON VOTE SANS HÉSITER

Après cinq ans sans nouvelle, c’est avec son nouvel album Mariposa que l’artiste rémois Barcella a décidé de donner rendez-vous aux Rennais, ce mercredi...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser