18.6 C
Rennes
vendredi 24 mai 2024
AccueilActualitésUNE PÉTITION POUR LIMITER L’USAGE DES SMARTPHONES AVANT LE LYCÉE

UNE PÉTITION POUR LIMITER L’USAGE DES SMARTPHONES AVANT LE LYCÉE

En Ille-et-Vilaine, des parents ont lancé une campagne sur la plateforme Change.org, visant à instaurer un « pacte » pour retarder l’accès aux smartphones jusqu’à l’âge de 15 ans. Cette initiative vient en écho aux recommandations d’une commission d’experts, adressées au président de la République, qui suggère une interdiction totale des écrans pour les moins de trois ans, l’usage des téléphones avant 11 ans et des réseaux sociaux avant 15 ans.

Par écrit, les proches, préoccupés par l’omniprésence des portables et autres, ont exprimé leurs inquiétudes. « Le numérique a profondément modifié notre société, impactant surtout les enfants et les adolescents. Les écrans, présents dans notre quotidien, de la chambre au salon en passant par les transports, nécessitent une régulation pour assurer un développement sain de nos jeunes. Les smartphones exposent nos petits à divers risques tels que le harcèlement, le contenu inapproprié, la sédentarité, la diminution de la concentration, la perte de sens critique et les troubles de la santé mentale. »

Cet usage intempestif du « bigophone » ne serait pas sans causer bien d’autres problèmes ! En milieu scolaire, en particulier dans les collèges, l’utilisation du portable deviendrait un souci majeur. « Les portables sont interdits par le ministère », indique un enseignant. « Mais cette règle est souvent ignorée. Dans notre établissement, nous sommes parfois filmés pendant les cours et ces vidéos circulent sur les réseaux sociaux sans aucune intervention de la direction. Malgré mes propositions pour mieux contrôler cette situation, comme l’installation de casiers pour les téléphones, les solutions concrètes manquent. C’est toujours comme ça dans l’éducation nationale. On n’écoute jamais les enseignants ! »

Chargée de l’éducation au conseil départemental, Jeanne Larue n’est pas contre l’élaboration d’un tel pacte. « Je soutiens fermement leur initiative. Une expérience similaire en Irlande a prouvé son efficacité. Les enfants se rencontrent physiquement pour jouer, favorisant leur croissance sociale et intellectuelle. Il est essentiel d’appuyer les papas et mamans dans cette démarche collective pour préserver nos jeunes. » Réunie par Emmanuel Macron fin janvier, la commission d’experts a rédigé un rapport sur l’usage des écrans chez les enfants, remis au président mardi 30 avril. Dans ce document d’environ 140 pages, intitulé « À la recherche du temps perdu », les dix membres du collège de spécialistes s’interrogent sur la surexposition digitale en termes de santé et de développement pour les enfants. Pour en savoir plus sur ce rapport. 

Dragan Brkic
Dragan Brkic
Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

// Dernières nouvelles publiées

L’ASIE AUTREMENT AVEC MANON

Manon, 31 ans, est « Travel planner » depuis janvier 2024, à Rennes. Passionnée de tourisme et d’Asie, elle a décidé d’offrir ses conseils pour permettre...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser