11.4 C
Rennes
lundi 20 mai 2024
AccueilActualitésUNE ACTION SYMBOLIQUE DES POLICIERS DEVANT LE TRIBUNAL

UNE ACTION SYMBOLIQUE DES POLICIERS DEVANT LE TRIBUNAL

Le 24 avril 2022, à Paris, à hauteur du Pont-Neuf, vers minuit, un jeune policier de 24 ans (avec ses collègues) sécurise l’île de la Cité avec un fusil d’assaut. Devant lui, un véhicule venant à contresens refuse un contrôle, bouscule une gardienne de la paix et fonce vers lui et son chef de patrouille. « Pour protéger son partenaire et lui-même, il a fait usage de son arme », rappelle Frédéric Gallet, secrétaire départemental du syndicat Alliance. 

Frédéric Gallet.

Un véhicule qui refuse d’obtempérer, ce très courant ! Encore hier à Nantes, un automobiliste a renversé un de nos camarades »

Pour soutenir leur collège mis en examen pour « homicide » de deux hommes, des policiers en colère (environ une soixantaine) se sont réunis symboliquement devant le tribunal correctionnel de Rennes, ce lundi 2 mai 2022. « Nous sommes en désaccord total avec la décision judiciaire prise par la juge d’instruction s’occupant de l’enquête », martèle-t-il. « Sur l’île de la Cité, il y a des personnalités, des politiques, des fonctionnaires. Notre collègue ne demeurait pas là par hasard. Il était dans son rôle de protéger des biens et des personnes. » 

Les policiers pensent aujourd’hui à leur compagnon de route. « Ce jeune a décroché récemment une médaille pour avoir sauvé un désespéré dans la Seine. Désormais, il n’a plus le droit de comparaître sur la ville de Paris. Il ne peut plus exercer son métier. Nous ne voulons pas d’indulgence. Il y a mort d’hommes, il y aura donc procès. Mais nous espérons juste que notre collègue soit traité normalement et non comme le pire des délinquants. Il aurait pu être notamment entendu sous le statut de témoin assisté. C’est possible pour certains politiques, cela pourrait l’être pour nous. »

Notre collègue a disposé de quelques millièmes de seconde pour décider si oui ou non il devait tirer. Je ne souhaite cela à personne surtout quand cela finit par le décès de deux hommes. »

Les policiers sont aujourd’hui mobilisés dans une quarantaine de villes, à l’appel du syndicat Alliance et l’Unsa-Police. Le plus grand rassemblement s’est tenu à 12 heures à Paris, sur la place Saint-Michel, située à quelques centaines de mètres de l’ancien Palais de justice et du Pont-Neuf. À l’issue de 48 heures de garde à vue, le gardien de la paix, âgé de 24 ans, a été mis en examen pour « homicide volontaire » concernant le conducteur. Il l’a été aussi pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner » s’agissant du passager avant. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

UN MINEUR BLESSÉ À L’ARME BLANCHE 

D’après le journal Ouest-France, un adolescent de 17 ans a été agressé au couteau dans le centre commercial Sarah Bernhardt à Rennes, dans l’après-midi du...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser