14.8 C
Rennes
vendredi 12 juillet 2024
AccueilActualitésUN CORTÈGE COLORÉ

UN CORTÈGE COLORÉ

Ce samedi 15 juin, des milliers de jeunes — et parfois moins jeunes — enroulés dans des drapeaux multicolores affluent sur l’esplanade du général de Gaulle. Vers 14 h, ils décident de partir en cortège coloré, sous une petite pluie fine. En tête du défilé, les plus radicaux se désolidarisent rapidement du reste de la troupe dès la rue d’Isly. Derrière eux, les membres d’Iskis (centre LGBTI+ de la capitale bretonne) et organisateurs de la marche de la fierté, s’en donnent à cœur joie dans leur camion festif. Ils sont suivis par des gays, des trans, des drag-queens, des sympathisants, des binaires et des non-binaires. Pendant près de trois heures, ils défilent dans les rues de Rennes sous les yeux médusés des passants, transformant la ville en un carnaval flamboyant de tolérance et de joie de vivre.

Au sein de ce cortège bon enfant, les slogans politiques ne sont pas en reste. Nombreux sont ceux qui s’en prennent au Rassemblement national avec des pancartes et des chants explicites. « RN, c’est la haine », pouvait-on lire ici et là. Mais malgré les messages de protestation, l’ambiance reste majoritairement joyeuse et solidaire, loin de la tête plus agitée du cortège (voir notre prochain article). Vers 17 h, de retour sur l’esplanade du Général de Gaulle, la jeunesse commence à se disperser, à s’en aller vers d’autres cieux. Cette marche a offert un moment précieux de répit et de lutte dans une période plutôt tumultueuse. Au plus fort de la journée, les manifestants étaient près de 12 000 (selon la préfecture).

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

AGRESSION SEXUELLE : LA CONDAMNATION DE JEAN-YVES PRIGENT, FIGURE DU KAYAK

Ce 12 juillet 2024, le septuagénaire Jean-Yves Prigent, ancien champion du monde de canoë-kayak et entraîneur du pôle de Cesson, est assis sur les...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser