18.1 C
Rennes
samedi 20 juillet 2024
AccueilActualitésSTATIONNEMENT PAYANT DANS LES QUARTIERS : LA VILLE RÉPOND-ELLE AUX DEMANDES ? 

STATIONNEMENT PAYANT DANS LES QUARTIERS : LA VILLE RÉPOND-ELLE AUX DEMANDES ? 

Lors du conseil municipal, ce lundi, la ville de Rennes a annoncé l’extension du stationnement payant, d’ici la fin de l’année dans plusieurs secteurs. « Nous prévoyons 1070 places supplémentaires », convient Valérie Faucheux, adjointe au maire. Ces emplacements sont programmés dans la ZAC de Guines à partir du 1er septembre, dans le sud-gare dès le 1er novembre et dans le quartier Sainte-Thérèse à compter du 1er novembre. 

 Nous sommes à peine à 9000 places de stationnement payant sur toute la ville », admet Valérie Faucheux. 

L’installation des horodateurs n’est pas sans raison. « Notre objectif est bel et bien de répondre aux besoins des habitants. Ces dernières années, beaucoup nous ont fait part de leurs difficultés de stationner aux abords des stations de métro et à proximité de pôle d’échanges multimodaux. Ils n’ont pas de place à cause des voitures ventouses qui peuvent rester pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. »

À l’annonce de cette nouvelle, Carole Gandon, leader de l’opposition, a tenu à préciser sa position. «Dans ce dossier, nous observons la capacité d’écoute de la municipalité à géométrie variable », ironise-t-elle. « Lorsque les riverains sont contre les projets urbains, leur parole n’a pas de valeur, mais lorsqu’elle va dans le sens de la politique municipale, elle devient précieuse. » Pour elle, pas de doute, la ville a tout fait pour arriver à cette situation. « Elle a construit des immeubles sans places de parking et elle a détruit des existants. Elle a créé la rareté (…). » Mais pis encore, la métropole rennaise profiterait d’une manne financière non négligeable dans ces périodes de contrainte budgétaire. « Ce qui peut s’entendre même si la commune n’invoque jamais cet argument. »  

Valérie Faucheux s’inscrit en faux. « Nous n’avons pas de stratégie cachée du stationnement payant sur toute la ville. Nous réagissons, comme je le disais, à des demandes d’habitants et je vous assure qu’elles sont nombreuses. Typiquement, ce soir, nous n’allons pas répondre aux riverains de Villeneuve. Un certain nombre de résidants vont nous contacter, en regrettant la non-extension immédiate dans leurs rues. Mais passer toute la ville en parking rémunérateur serait difficile et sans doute très onéreux. » 

 

Infos + : « Au fond, ce qui nous pose problème, c’est la rupture d’égalité que la ville crée entre les quartiers où le stationnement devient payant et les autres. C’est un trompe-l’œil, car en réalité ces derniers quartiers sont déjà sous-dotés en places de parking et sont de plus en plus saturés par des autos ventouses, garées par des automobilistes qui prennent le métro. Résultat : les habitants sont pénalisés. » En réponse, Arnaud Stéphan se veut rassurant. « La gratuité pour les familles ne disposant que de peu de revenus est présente dans le programme de notre municipalité. La généralisation de notre tarification sociale est d’autant plus nécessaire dans la période de très forte inflation que nous traversons. » Le stationnement intégrera la mise en place de cette nouvelle tarification pour 2024, d’après Valérie Faucheux. 

Infos + : Les voitures Lapi, déchiffrant les plaques d’immatriculation en infraction, fera l’objet d’un débat en octobre prochain, lors du conseil municipal.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

VEZIN-LE-COQUET : UN MOTARD GRAVEMENT BLESSÉ

Samedi 20 juillet, vers 14h30, une moto et une voiture sont entrées en collision, à hauteur de Vezin-le-Coquet, sur la route de Lorient. Gravement...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser