CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives

SÉCURITÉ POUR LE RÉVEILLON RENNAIS

test2

Ce samedi 31 décembre 2016, les militaires patrouillaient dans la capitale bretonne. Place de la mairie, sur le marché des Lices et dans les rues de la ville, ils étaient nombreux, les armes en bandoulière pour sécuriser Rennes. “J’en ai jamais vus autant”, assurait une vieille dame de retour de son marché. “Au moins, cela rassure!”

Plus loin, dans le centre ville, le marché des lices était bloqué par la présence d’un camion placé en travers pour éviter toute intrusion de terroristes. Plus loin encore, des policiers municipaux étaient en service dans une artère du centre de la métropole.

La vigilance est ainsi de mise et elle le sera durant toute la soirée. Des fouilles seront assurées à l’entrée du Liberté pour le bal de fin d’année. Sur tout le territoire et en Bretagne, le Nouvel an sera placé sous surveillance avec environ 100 000 policiers gendarmes etmilitaires mobilisés

Dans les quartiers : Seule inquiétude, rapportait le journal Ouest-France ce matin dans ses colonnes, les pompiers craignent des voitures incendiées dans certains pan de la ville pour la nuit du Réveillon. Jeudi 29 décembre 2016, des pompiers ont déjà essuyé des jets de projectiles dans le quartier de Villejean.

Militaires en patrouille place de la mairie.

Un camion a fait son apparition depuis quelques temps sur le marché des Lices.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire