8.6 C
Rennes
dimanche 19 mai 2024
AccueilActualitésSAINT-ERBLON : DEUX ANS DE PRISON POUR AVOIR MANQUÉ DE TUER UN...

SAINT-ERBLON : DEUX ANS DE PRISON POUR AVOIR MANQUÉ DE TUER UN AUTRE HOMME

Le 10 décembre 2022, à Saint-Erblon, des amis passent la soirée dans un immeuble. Ils boivent de l’alcool et consomment des produits stupéfiants. Au cours de la nuit, deux personnes préfèrent quitter l’appartement, juste avant que la situation ne dégénère vers 3 h 45. 

Pour une sombre histoire, l’un d’eux poignarde violemment le locataire du logement. Sérieusement atteinte, la victime présente une éviscération qui lui occasionnera plus tard trente-cinq jours d’incapacité totale de travail. Sa compagne sera même obligée de retenir les organes dans ses mains, avant l’intervention des secours. 

À leur arrivée, les gendarmes découvrent l’horreur. Dans la résidence, ils retrouvent le couteau tapissé de sang puis interpellent le suspect à quelques mètres du drame. Entretemps, le blessé est transporté en urgence absolue au CHU de Rennes où son pronostic vital est un temps engagé.

 Le prévenu a une mémoire sélective des faits », a regretté l’avocate de la victime.

Ce lundi, l’inculpé de 40 ans, placé en détention provisoire, était jugé en comparution immédiate devant le tribunal de Rennes pour violences aggravées avec arme et en état d’ivresse. À l’audience, le quarantenaire, bipolaire et en récidive légale, a reconnu les faits. Mais il ne se souvient plus de grand-chose. « On est passé à un cheveu de la cour d’assises », ajoute Stéphanie Morin-Bonnin, l’avocate des victimes. 

La juridiction correctionnelle condamne Sébastien Rolland à la peine de 3 ans d’emprisonnement, dont 1 an assorti d’un sursis probatoire pendant 24 mois. Le prévenu ne pourra pas rentrer en contact avec le couple et de paraître à leur domicile. Il aura également une obligation de soins et l’interdiction de fréquenter les débits de boissons. L’homme est parti en détention. 

// Dernières nouvelles publiées

LE FIEF : UN BAR DE COPAINS

Place du Champ-Jacquet, Guirec Foucault n’est pas un inconnu. Jusqu’à récemment, il tenait Le Bon Moment. Aujourd’hui, il inaugure Le Fief. « En deux ans...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser