10.2 C
Rennes
mardi 23 avril 2024
AccueilActualitésRENNES : LE CHAUFFARD MULTIRÉCIDIVISTE RETOURNE EN PRISON

RENNES : LE CHAUFFARD MULTIRÉCIDIVISTE RETOURNE EN PRISON

À Rennes, le 18 février 2024, un chauffeur sans permis est arrêté en compagnie de quatre amis au volant d’une Audi à bord de laquelle les policiers retrouvent une arme de poing. Trois jours plus tard, sur le boulevard de Yougoslavie, près du Blosne, ce même homme, toujours à bord d’une Audi A4, tente d’échapper encore une fois à un contrôle des forces de l’ordre. Il ne va pas loin. Son bolide allemand s’encastre dans une Opel astra, stationnée sur un parking aérien. Il s’enfuit à pied.

Les deux véhicules sont endommagés et le conducteur prend la fuite en courant.

Quelques minutes plus tard, le fuyard est interpellé, non sans mal. En garde à vue, il refuse de se soumettre aux tests d’alcoolémie et salivaires et conteste être le chauffeur. Pourtant, la passagère (retrouvée en pyjama) est formelle. «C’est lui ! Il tapait dans les trottoirs à une vitesse folle et mettait la musique à fond. Il roulait à vive allure. J’ai eu la peur de ma vie », indique-t-elle. 

À la barre du tribunal, le chauffard de 36 ans, de près de deux mètres, admet finalement être le conducteur. Devant les magistrats, il souffle fort à la moindre question. « Je ne me suis pas soumis aux vérifications d’alcoolémie et de stupéfiants en raison des coups de poing et de matraque, subis lors de mon interpellation par les policiers de la brigade anticriminalité.»

À la charge du chauffard, le casier judiciaire du père de 3 enfants est… chargé. Il comprend 26 condamnations, dont 9 pour des délits routiers et un homicide involontaire sous alcool et stupéfiants. Pour ses nombreux méfaits, l’homme a passé presque une dizaine d’années sous les verrous. Le parquet déplore des faits d’une « gravité impressionnante » pour un prévenu récidiviste, qui a déjà tué sa passagère quelques années plus tôt et qui poursuit malgré tout ses forfaits. « La liste des victimes de Joaquim Lebossé ne peut plus continuer à s’allonger », explique la procureure. Le tribunal condamne le chauffard à la peine de 3 ans d’emprisonnement ainsi que la révocation d’un ancien sursis à hauteur de 3 mois.

Info + : l’homme était sorti de détention en septembre 2023 pour vol avec violence et délit de fuite

Article précédent
Article suivant

// Dernières nouvelles publiées

CORPS-NUDS : CAMBRIOLÉ DEUX FOIS DANS LE MÊME WEEK-END 

Il se prénomme Julien. À Corps-Nuds, l’électricien de formation possède un bien familial, situé en plein centre-ville et régulièrement visité par des cambrioleurs. Contre...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser