19.7 C
Rennes
samedi 22 juin 2024
AccueilSportArchivesRENNES IMPERIAL DEVANT NANTES

RENNES IMPERIAL DEVANT NANTES

Il y avait une ambiance électrique dans le stade Roazhon Park, ce dimanche. Il y avait des supporters nantais bruyants, surexcités, survoltés.

On craignait le pire. On craignait une défaite. Mais dès la première minute, le miraculeux Dembelé inscrivait le premier but d’un pointu dans la lucarne. Il entrait par la pointe des pieds dans l’histoire des derbies bretons !

Dans le stade, le kop rennais, emmitouflé dans des écharpes rouges et noires, commençait à rêver à l’improbable. Il n’avait pas tort. Dix minutes plus tard, Grosicki trouvait le but nantais. Un frisson de plaisir parcourait les tribunes rennaises. Mais les supporters nantais voulaient encore y croire. Ils encourageaient vigoureusement leur équipe.

Plus pour très longtemps… Dembelé aggravait le score une troisième fois. Il clouait les espoirs des Canaris par un subtil coup-franc effleuré par M’Bengue. On était à la 22e minute ! Le Stade Rennais menait 3 à 0. Il paraissait invincible capable d’infliger une terrible piquette pour les joueurs du Val de Loire !

Une piquette pour les joueurs du Val de Loire

A la 44e minute, Dembele s’envolait sous les vivats. Pour la troisième fois, il trouvait le but nantais, en trompant intelligemment Cana. Nantes sombrait. Nantes capitulait devant une équipe rennaise décidément très en verve. La formation nantaise subissait la loi de Gourcuff et sa bande juste avant la seconde mi-temps. Elle perdait ses moyens devant des Rennais jouant à la Nantaise !

A la reprise, les supporters nantais avaient quitté les lieux. Vexés sans doute par la tournure des évènements…Ils cherchaient la fuite pour éviter l’affront. Ils cachaient dans leurs bus la raison d’une déception. Dans le stade, on rigolait même ferme quand le speaker demandait aux chauffeurs nantais de rejoindre urgemment leurs cars !

La seconde mi-temps était toutefois beaucoup plus nantaise dans le jeu. Le « général » Adryan marquait pour les Canaris. Le Rennais Sio était expulsé. Mais les Dieux du football n’étaient pas du côté des Nantais. Rennes ne cédait pas. Rennes résistait devant le tout petit rouleau compresseur nantais. Les Rennais gagnaient devant Nantes sur le score de 4 à 1. Ils remportaient une belle victoire saluée un clapping de fin lancé par un certain Grosicki.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

UNE VISITE DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE

Ce mardi 18 juin 2024, la Cour d’appel de Rennes était sur son 31 ! En ses murs, elle accueillait dix-sept membres du Conseil supérieur...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser