"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Patrimoine

REDÉCOUVRIR RENNES EN ÉTÉ : L’ÉGLISE SAINT-ÉTIENNE

L’église saint-Etienne est sans doute l’une des moins connues de Rennes. Entourée d’immeubles, elle est à peine visible du bas de la place des Lices. Et pourtant sa façade baroque est remarquable et mérite que l’on y aille jeter un petit coup d’oeil ! Malheureusement, elle n’est pas toujours ouverte au grand public.

Rare édifice conventuel de Rennes, elle fait 52 mètres de long sur 26 mètres de large. Elle compte parmi les grandes églises de l’Ancien Régime. “Son corps central est bien dessiné”, note le père Blot, historien érudit et auteur d’une étude publiée sur l’édifice en 2006. “Les statues de Jean-Baptiste Barré (1859), les médaillons (coeurs de Jésus et de Marie, 1844) et les enjolivements sont aussi à noter.”

Installées dans une niche en façade, deux sculptures représentent Saint-Augustin et nécessairement Saint-Etienne. Elles n’ont à rien à envier aux verrières du transept réalisées en 1870 par l’atelier parisien de C. Lavergne avec d’un côté le Martyre de Saint-Etienne et la conversion de Saint-Augustin. 

La communauté des Augustins a ouvert cette église le 16 janvier 1700, à défaut de pouvoir construire un couvent. Chassée, elle est obligée de quitter son lieu de culte qui est immédiatement fréquenté par les paroissiens rennais. C’est l’époque durant laquelle les fidèles vouent une dévotion particulière à saint-Augustin dont la statue est installée à côté de celle de saint-Etienne, près de l’autel. 

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire