CECI EST UN TEST 1
Actualités

QUINZE JOURS APRÈS SON AGRESSION PLACE DE BRETAGNE, IL EST TOUJOURS TRAUMATISÉ

test2

A plus de cinquante ans, le paisible Rennais est encore traumatisé par l’agression vécue, il y a quinze jours, place de Bretagne, en pleine journée et en plein coeur du centre-ville de Rennes. “J’ai besoin d’en parler quand je croise un ami” confie-t-il. “Il y a deux semaines, un matin, vers 11 heures, je me promenais seul comme je le fais tous les jours”, se souvient-il. “Deux individus (en fait ils étaient trois jeunes!) ont surgi devant moi et se sont rués vers moi. Ils m’ont réclamé une cigarette.”

Le cinquantenaire ne fume plus depuis quelques années et refuse poliment. “Tout en continuant à me parler, l’un d’eux m’a pris les bras. Mais j’ai réussi à le repousser et à m’enfuir. Heureusement, ils n’ont pas cherché à me poursuivre”, ajoute-t-il. Quelques minutes plus tard, il vérifie ses poignets. “Ma montre pendouillait : elle avait été détachée.”  Reprenant son chemin, la victime est réconfortée par une automobiliste. “Je relativise beaucoup sur ce qui m’est arrivé !”, assure-t-il. “Dans le centre-ville où j’habite, de nombreuses agressions se terminent plus mal. Mais ce qui m’inquiète, c’est d’avoir été agressé tôt le matin.”

La victime n’a pas souhaité porter plainte. Ce vendredi 1er octobre 2021, le Premier ministre Jean Castex se rend à l’hôtel de police de Rennes pour présenter devant la presse les 36 nouveaux policiers rennais et signer un document administratif appelé “contrat de sécurité intégré”. Il sera accompagné du ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, du ministre de l’Intérieur et de la ministre déléguée chargée de la Ville. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire